Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Psaumes 130

Partager sur:

Ce psaume d’humiliation est une prière d’appel au secours que le croyant, dans sa détresse, adresse à son Dieu. On peut observer l’évolution intérieure du psalmiste : de la détresse à la confiance et à l’espérance.

Psaumes 130

1 Cantique des degrés. Du fond de l’abîme je t’invoque, ô Éternel !
2 Seigneur, écoute ma voix ! Que tes oreilles soient attentives à la voix de mes supplications !
3 Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister ?
4 Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu’on te craigne.
5 J’espère en l’Éternel, mon âme espère, Et j’attends sa promesse.
6 Mon âme compte sur le Seigneur, Plus que les gardes ne comptent sur le matin, Que les gardes ne comptent sur le matin.
7 Israël, mets ton espoir en l’Éternel ! Car la miséricorde est auprès de l’Éternel, Et la rédemption est auprès de lui en abondance.
8 C’est lui qui rachètera Israël De toutes ses iniquités.

La seule échappatoire d’une âme empêtrée dans le péché, est de se tourner vers Dieu. Beaucoup de choses ici-bas détournent les hommes vers la diversion, beaucoup d’autres en offrent le remède, mais l’âme constate qu’il n’y a de guérison que dans le Seigneur. Et tant que les hommes ne seront pas sensibilisés par le côté fautif du péché, et qu’ils ne seront pas décidés à tout quitter pour se diriger vers Dieu, il sera vain pour eux d’espérer une quelconque délivrance. Le Saint Esprit donne aux âmes repentantes une aspiration de profonde délivrance, afin qu’elles soient extirpées radicalement de leur ancien milieu, par la prière de la foi, en implorant Dieu.

« J’espère en l’Eternel, mon âme espère, et j’attends sa promesse. » Psaumes 130:5

Le psalmiste a demandé à Dieu de lui pardonner. Dieu a répondu et lui a accordé son pardon. Mais cette vérité met souvent du temps à pénétrer dans le cœur et l’esprit. Il y a des blessures qui doivent guérir, une convalescence qu’il faut subir. La paix de Dieu doit imprégner notre esprit et en éliminer progressivement tous les relents d’auto-condamnation. La Parole de Dieu est claire : « Si nous avouons nos péchés, Dieu est fidèle et juste pour nous les pardonner », mais les témoignages de nombreux chrétiens montrent qu’ils ont souvent dû lutter longtemps avec eux-mêmes avant de pouvoir simplement tendre la main de la foi et saisir la promesse.

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter