Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Tu me feras sortir du filet qu’ils m’ont tendu ; Car tu es mon protecteur. Psaumes 31:4-5

Partager sur:

Nos moyens de défense ne résident pas en nous-mêmes, mais uniquement en Dieu. Il peut changer dans notre cœur la tristesse en joyeuse confiance, avant même que les circonstances extérieures dont nous souffrons soient modifiées.

« Eternel ! je cherche en toi mon refuge : Que jamais je ne sois confondu ! Délivre-moi dans ta justice ! Incline vers moi ton oreille, hâte-toi de me secourir ! Sois pour moi un rocher protecteur, une forteresse, où je trouve mon salut ! Car tu es mon rocher, ma forteresse ; Et à cause de ton nom tu me conduiras, tu me dirigeras. (Psaumes 31:2-4)

David est victime d’une conspiration si puissante que ses meilleurs amis l’abandonnent. Dans ces circonstances, il exprime sa confiance en Dieu. En citant ce psaume sur la croix, Jésus a encouragé tous ceux qui sont en butte à l’opposition de leurs ennemis à prier. (Psaumes 31:6 ; Luc 23:46; voir Actes 7:59 ; 1 Pierre 4:19).

Le psalmiste dépérit dans la tristesse et les angoisses. Ses yeux s’usent à pleurer. Persécuté de toutes parts, il est en butte au mépris et à l’abandon. Voisins et parents le regardent comme un maudit, puisqu’ils le voient malheureux et universellement traqué : aussi leur est-il un objet de terreur, d’autant qu’ils redoutent d’être compromis par des rapports avec lui. – Que faire donc ? Se tourner vers Dieu : c’est lui qui est Dieu, et son Dieu, qui tient son sort entre ses mains. Il le supplie de lui accorder un regard bienveillant et de le sauver de ses adversaires impies. Il déclare:

« Tu me feras sortir du filet qu’ils m’ont tendu ; Car tu es mon protecteur. » (Psaumes 31:5)

Dans la première partie de ce psaume, David s’efforce, tout en priant, de croire au secours certain de l’Eternel (versets 1-9). Puis la tristesse le saisit. à mesure qu’il expose à Dieu le misérable état où l’ont réduit ses ennemis (versets 10-14). Mais quand il a tout confié à l’Eternel, la prière de la foi devient victorieuse (versets 15-19). Aussi la dernière partie du psaume n’est-elle plus qu’une action de grâces (versets 20-25).

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter