Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Regarder plus loin

Nous pouvons être loin du Seigneur pendant des mois ou des années, mais ce n’est rien comparé à l’éternité. N’oublions pas que l’objectif de notre salut va au-delà de notre vie terrestre. Il est avant tout la promesse d’un héritage qui ne peut ni disparaître ni se corrompre et qui nous est réservé dans la gloire céleste. Malgré nos mauvais choix et ce que le diable a essayé de nous voler, nous ne devons jamais perdre de vue ce qui nous attend dans l’éternité. Voyons ce que dit l’épître aux Hébreux :

“Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.” (Hébreux 10:36).

En d’autres termes, notre manière de vivre ici-bas affectera notre éternité. Nous ne sommes pas sur terre pour toujours. La Bible nous compare à des voyageurs qui ne font que passer : seuls ceux qui connaissent Christ vivront avec Lui à jamais. C’est un fait que nous ne devons pas ignorer.

Ne pas s’égarer

Beaucoup de chrétiens sont tellement concentrés sur leur vie terrestre et obnubilés par le monde naturel, qu’ils oublient que leur véritable héritage leur sera accordé après la mort, dans l’éternité. C’est pourquoi l’apôtre Pierre nous parle dans sa première épître, au chapitre 1 verset 4, d’un “héritage qui ne peut ni se corrompre, ni se souiller, ni se flétrir” et qui est réservé dans les cieux pour tous ceux qui L’aiment et Lui appartiennent.

Cependant, dans l’épître aux Hébreux, il nous est donné aussi un avertissement :

“Encore un peu, un peu de temps : celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas. Et mon juste vivra par la foi ; mais, s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme.” (Hébreux 10:37-39).

L’auteur fait ici référence à ceux qui ne disputent plus la course dans laquelle ils s’étaient engagés. Pendant un temps, ils ont vécu par la foi, mais en raison des circonstances et de l’adversité, ils se sont arrêtés de courir. Ce qui doit retenir particulièrement notre attention dans ces versets, c’est le verbe “se perdre”.

Il nous faut donc choisir : rester loin du Seigneur dans notre péché, ce qui aura de terribles conséquences, y compris dans l’éternité, ou rétablir notre relation avec Dieu. Ces paroles nous encouragent fortement à vivre par la foi, celle qui plaît à Dieu.

Nous sommes à une époque cruciale pour l’Église, c’est un temps d’apostasie où beaucoup de croyants retournent dans le monde et à leur ancienne manière de vivre. Ils ne se rendent pas compte des conséquences présentes et à venir de leur rébellion. C’est pourquoi nous devons être fondés sur de véritables enseignements bibliques qui confrontent nos vies, nous protègent de l’esprit du monde et nous aident à marcher jour après jour dans les voies du Seigneur.

La Bible nous rappelle que “le juste vivra par la foi”. C’est la course dans laquelle nous sommes engagés. Oui, il y aura des obstacles et des difficultés, mais chacun de nous doit voir plus loin et être bien conscient de ce qui l’attend dans l’éternité.

Discerner le temps

Comme je vous l’ai dit précédemment, l’apostasie est un signe des temps de la fin.

“Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour l’éprouver, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel. Jésus leur répondit : Le soir, vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge ; et le matin : Il y aura de l’orage aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps.” (Matthieu 16:1-3).

Discernons donc le temps dans lequel nous sommes. Nous vivons à une époque où le Seigneur prépare l’Église pour son retour. Beaucoup de signes mentionnés dans les Écritures, indiquant l’imminence de ce grand événement, sont en train de se réaliser : tremblements de terre, catastrophes, guerres, famines, sans oublier l’iniquité qui grandit jour après jour. Tout ce qui se passe actuellement dans le monde annonce la seconde venue du Christ. Nous devons nous réveiller, voir plus loin que notre propre situation et nous préparer pour son retour.

L’apôtre Paul écrit : “Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui sont décédés, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance. Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont décédés. Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont décédés. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.” (1 Thessaloniciens 4:13-18).

Ce que dit la Parole est la vérité. Nous ne pouvons pas continuer dans notre péché et notre rébellion en pensant et espérant que tout ira bien. Nous devons savoir que l’éternité nous attend.

Si aujourd’hui vous êtes loin du Seigneur, ressaisissez-vous, affrontez la réalité et prenez conscience de votre état.

Bien-aimés, il n’y a plus de temps à perdre. Tenons-nous prêts !

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter