Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

La croix et la prière

Faire un don au Journal Chrétien

Prier selon la volonté de Dieu

Je me souviens que, dans le passé, la plupart de mes prières se résumaient à demander au Seigneur tout ce dont j’avais besoin pour ma vie, celle de ma femme et de mes enfants.

Vous me direz peut-être : “Mais qu’y-a-t-il de mal à cela ?” Il n’y a rien de mal, mais cela démontre que, spirituellement, j’étais toujours un enfant, uniquement concerné par ce qui me touchait de près. La prière était pour moi un moyen d’essayer d’avoir tout ce dont j’avais besoin, et rien d’autre.

Vous pourriez me dire aussi : “Mais Jésus a dit que nous pouvions demander et que notre Père céleste nous donnerait.” Alors pourquoi ne pas demander tout ce que nous désirons ?

Il ne faut pas oublier que Dieu n’est pas là pour répondre à nos prières en nous donnant absolument tout ce que nous voulons. Il veut nous donner ce qui correspond à sa volonté pour nos vies, comme le déclare l’apôtre Jean dans 1 Jean 5:14 : “Nous avons auprès de lui cette assurance que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.”

Il ne faut pas oublier non plus que Dieu désire construire une église spirituelle. Ce qui L’intéresse avant tout, c’est de nous voir grandir à l’image de son Fils. Pourquoi alors ne pas prier pour l’église ? Pour nos frères et sœurs ? Ou alors Lui demander de nous briser et de nous former comme Il le veut ? Ne serait-ce pas cela, la prière selon la volonté de Dieu ?

Prier, une occasion de grandir spirituellement

Je me souviens d’un frère qui avait des problèmes financiers alors que, pourtant, sa vie était droite devant le Seigneur. Il priait, lisait sa Bible, soutenait financièrement l’œuvre de Dieu… Il me disait qu’il ne comprenait pas pourquoi le Seigneur ne pourvoyait pas à ses besoins. Il m’avait confié avoir parlé de sa situation avec un responsable de son église qui lui avait dit qu’il y avait sûrement un problème dans sa vie ou qu’il ne donnait pas assez.

Je lui avais alors répondu que je ne croyais pas cette explication juste, que c’était peut-être le moment pour lui d’être éprouvé, mais qu’il pouvait s’attendre à ce que le Seigneur se manifeste fidèlement au bon moment. Effectivement, le Seigneur est venu à son secours en son temps, mais en attendant, ce frère a mûri spirituellement.

Nous avons tous besoin de vivre ce genre d’expérience avec le Seigneur dans différents aspects de notre vie, que ce soit celui de nos finances, notre couple, notre travail, nos relations, etc. En effet, alors que nous attendons son intervention, nos mauvaises réactions, notre manque de foi, notre impatience sont révélés. Mais si nous gardons un cœur pur et Lui permettons de faire un travail profond en nous, quelle occasion de grandir !

Le Seigneur s’occupe de nous à sa manière, et nous pouvons être assurés que tout concourt au bien de ceux qui L’aiment, selon Romains 8:28.

Il nous faut comprendre que la prière n’est pas seulement un moyen pour que Dieu prenne soin de nous, mais aussi pour qu’Il construise notre vie spirituelle.

Prier pour l’avancement du royaume de Dieu

Nos prières doivent avant tout avoir comme motivation l’avancement du royaume de Dieu : la préoccupation de tous les chrétiens, ce doit être la construction spirituelle de l’église de Jésus-Christ. Dans le livre des Actes, au chapitre 4, verset 29, nous voyons les chrétiens se réunir et prier pour que la volonté de Dieu se fasse. Ils n’étaient pas concernés par leurs besoins personnels, mais ils demandaient avec insistance à Dieu une pleine assurance pour annoncer l’Evangile au milieu des persécutions. De même, lorsque l’apôtre Pierre était en prison, ils ne cessaient de prier pour Lui. Nous ne les voyons nulle part le faire pour leurs propres besoins matériels ou physiques. C’est une qualité de relation avec le Seigneur que nous voyons rarement aujourd’hui.

Dans Colossiens 1:9-11, nous pouvons voir le cœur de l’apôtre Paul pour l’église. Son désir, sa prière étaient que les chrétiens grandissent dans la connaissance de Dieu et marchent d’une manière digne du Seigneur. Sommes-nous conscients, nous aussi, que Dieu doit continuer l’œuvre qu’Il a commencée dans nos vies et que nous devons prier pour cela ?

Nos vies se construisent par des interventions de Dieu dans nos cœurs et nous avons besoin de les accepter. La prière n’est pas un moyen de fuir ce qu’Il veut construire en nous, ni de rendre notre vie chrétienne plus confortable.

Il y a une grande différence entre la prière d’une personne brisée et celle d’une personne encore très égoïste qui recherche son intérêt. C’est la différence qui sépare un chrétien spirituel d’un chrétien charnel. Le chrétien spirituel qui porte sa croix sait quoi demander au Seigneur dans ses prières et est convaincu que Dieu s’occupera de lui sans qu’il doive continuellement être fixé sur ses propres besoins. La Bible dit que Dieu sait ce dont nous avons besoin avant même que nous ne Lui demandions (Matthieu 6:8).

Je peux dire que cela fait des années que ma femme et moi n’avons pas prié pour nos besoins personnels. Je me souviens comme si c’était hier que, juste après notre retour d’Afrique du Sud à l’île Maurice pour servir le Seigneur à plein temps, l’église se réunissait dans une vieille maison en location. Elle était en très mauvais état, il pleuvait autant à l’intérieur qu’à l’extérieur ! Suite à la vente de notre maison, nous aurions pu en acheter une autre, mais nous ne ressentions pas que c’était le moment de le faire, aussi longtemps que l’église du Seigneur n’aurait pas son lieu à elle. Pendant des années, nous avons donc été locataires, déménageant de maison en maison, jusqu’à être à plus de douze dans une maison de trois chambres car, en plus d’y habiter avec notre famille, nous hébergions des chrétiens. Mais ce n’est pas pour cela que nous n’étions pas heureux ! Jusqu’au jour où nous avons trouvé un terrain pour construire ce qui serait le premier lieu de culte de l’église. C’est seulement à ce moment là que nous avons eu notre propre maison. Aujourd’hui, nous habitons dans un endroit extraordinaire reçu en héritage de mes grands-parents. Comme le dit souvent ma femme : “Si nous avions prié pour avoir une maison, ça ne nous aurait jamais traversé l’esprit de demander au Seigneur ce que nous avons aujourd’hui !” Nous L’aurions tellement limité… Mais Lui connaissait nos besoins et notre cœur pour Lui et son royaume, et Il a pris soin de nous en son temps et à sa manière ! Comme quoi nous avons bien fait de nous préoccuper de l’église plutôt que de nos besoins personnels. Le Seigneur a fait pour nous infiniment au-delà de ce que nous demandions ou pensions, comme le dit Éphésiens 3:20. Il est fidèle et sait comment prendre soin de chacun.

Quand nous serons prêts à perdre notre vie et à prendre notre croix, nos prières changeront complètement. Elles ne se concentreront pas sur nous-mêmes mais sur l’intérêt du royaume de Dieu, sur les choses spirituelles plutôt que matérielles. Ce sera le fruit d’une œuvre profonde de Dieu dans nos vies qui ne nous appartiendront plus, mais qui seront à Lui. Nous prierons pour l’église, pour les missions, pour son plan, pour sa direction, et nous nous mettrons en dernier sur la liste de nos demandes. Ce sera l’inverse de “moi, mon mari/ma femme, mes enfants, ma maison, ma voiture, mon travail, mes finances, mes propres besoins…”

Le “style” de nos prières nous indique où nous en sommes dans notre marche chrétienne. Alors attachons-nous à vivre ce verset de Matthieu : “Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.” (Matthieu 6:33).

Source : Extrait du livre de Miki Hardy – Le défi de la croix – page 18 à 21 – Chapitre IV « La croix et la prière »

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter

Donnez les moyens au Journal Chrétien. Changez le monde!

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien!

Je fais un don pour le Journal Chrétien