Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

La croix et la foi

Faire un don au Journal Chrétien

La foi est un élément essentiel dans la vie d’un chrétien. L’auteur du livre des Hébreux nous dit clairement, dans le chapitre 11 au verset 6, que sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu. Il nous enseigne aussi que le juste vivra par la foi : c’est le nouveau style de vie de celui qui est né de nouveau (Hébreux 10:38). Tout ce que le chrétien attend de la part du Seigneur – tout ce qu’il recherche, tout ce qu’il désire, tout ce qu’il veut être – doit être reçu par la foi. Il n’y a aucun autre moyen de l’obtenir de Dieu, même si Dieu, qui est souverain, peut dans sa grâce intervenir comme Il le veut dans n’importe quelle situation.

Rechercher le royaume de Dieu

Trop souvent, le chrétien pense que la foi n’est qu’un moyen de recevoir ce dont il a besoin. Il ne réalise pas que, quand il exerce sa foi, le Seigneur peut aussi le mettre à l’épreuve pour l’emmener à ressembler davantage à Christ. La foi nous est avant tout donnée pour nous faire grandir spirituellement.

Malheureusement, l’église en général n’a pas toujours su donner au peuple de Dieu des enseignements dans cette direction. Pour de très nombreux chrétiens aujourd’hui, la foi n’a qu’un but : servir leurs intérêts personnels, comme si Dieu n’était intéressé que par cela ! L’accent est bien trop mis sur cet aspect, ce qui détourne les chrétiens de ce qu’ils doivent rechercher en priorité : le royaume de Dieu !

Le Seigneur l’a clairement dit : “Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.” (Matthieu 6:33).

La foi pour notre héritage

L’auteur du livre des Hébreux nous montre l’une des principales raisons pour lesquelles le Seigneur nous donne la foi : avoir l’assurance que ceux qui ont été appelés recevront l’héritage éternel qui leur a été promis (Hébreux 9:15).

Dans Hébreux 10:35-36, il continue et nous encourage à ne pas abandonner cette assurance “à laquelle est attachée une grande rémunération. Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.”

Nous devons comprendre que la foi nous est donnée pour que nous fixions toujours nos regards sur la promesse de la gloire à venir. Nous sommes encouragés à persévérer dans la foi en attendant la venue de Jésus. Il n’est pas question ici de la foi pour des choses matérielles, mais bien de la foi pour rester attachés à la promesse de notre héritage, vivre éternellement avec Jésus.

Nous sommes encore exhortés à ne pas nous décourager, mais à demeurer dans la foi : “nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme.” (Hébreux 10: 39). Ce verset confirme encore le rôle de la foi pour nous préparer pour le moment où Jésus reviendra chercher son Église. Quel défi pour le peuple de Dieu !

La foi dans les épreuves

“Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.” (Jacques 1:2-4).

Comme nous l’avons déjà vu, la persévérance dans la foi dont parle l’apôtre Jacques nous permet de supporter les épreuves, les difficultés, les persécutions, les afflictions. Il nous précise qu’il est tout à fait normal que nous en fassions l’expérience, qu’elles sont même indispensables. Mais, souvent, les croyants ne veulent pas accepter d’épreuves et sont frustrés car ils pensent qu’en tant que chrétiens, ils ne devraient pas y être exposés. Une mauvaise compréhension de la vie chrétienne et de l’Évangile les conduit à chercher un moyen pour contourner ces difficultés et ces défis.

Ils tentent par exemple de chasser des démons, croyant que c’est là la cause de leurs problèmes. Ou alors, répondant à un appel dans l’église, ils pensent que le simple fait que l’on prie pour eux va automatiquement tout régler. Ils essaient de trouver des solutions instantanées pour éviter de rester dans leur situation. Pourtant, nous sommes appelés à traverser des difficultés, et ce pour une très bonne raison : notre foi doit être éprouvée afin que nous grandissions en maturité.

La patience, résultat de la foi

Si nous lisons bien le texte de l’apôtre Jacques, chapitre 1, verset 3, nous voyons que l’épreuve de notre foi produit la patience, qui est un fruit de l’Esprit (Galates 5:22). Si notre foi n’était pas éprouvée, nous n’en aurions pas besoin. C’est lorsqu’un chrétien demande à Dieu une chose selon sa volonté et que la réponse tarde à venir – ce qui est souvent le cas – qu’il a besoin d’être patient. C’est pendant ce moment-là que sa foi est mise à l’épreuve. Il doit attendre, sans douter, s’il veut recevoir ce qu’il a demandé. Il vit ce moment dans l’espérance, or il ne peut y avoir d’espérance sans foi. La foi, c’est la certitude, dès à présent, que nous recevrons ce que nous avons demandé selon la volonté de Dieu, et l’espérance, c’est l’assurance de l’exaucement de sa part que nous manifestons pendant notre attente. C’est cela, l’épreuve de notre foi, et cette épreuve est nécessaire pour qu’une œuvre de Dieu se fasse dans nos cœurs. Pendant ce temps d’attente, le Seigneur nous brise, nous forme et nous change à son image, afin que nous devenions “accomplis” en Christ. Ce n’est pas sans souffrance, car tout changement que Dieu veut faire en nous est accompagné d’une mort à nous-mêmes. Cela fait partie de notre identification aux souffrances et à la mort de Christ.

Prenons l’exemple de la relation entre mari et femme. Souvent, nous voulons voir un changement radical et rapide dans la vie de l’autre, parce que nous ne l’acceptons pas tel qu’il est. Mais la patience est nécessaire si nous croyons que le Seigneur est capable de transformer notre conjoint. C’est un brisement de s’accepter mutuellement tels que nous sommes et d’être dans la foi pour l’autre et pour nous. C’est la croix que chacun doit prendre pour voir le Seigneur nous changer. Notre foi est éprouvée en attendant ce changement et nous grandissons en maturité. Encore faut-il pour cela que nous restions dans la foi et que nous surmontions les réactions de notre chair, sans avoir de mauvaises attitudes envers notre conjoint.

Dans l’Ancien Testament, nous pouvons voir comment, déjà, Dieu avait testé le peuple d’Israël. “Souviens-toi de tout le chemin que l’Éternel, ton Dieu, t’a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t’humilier et de t’éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton cœur et si tu garderais ou non ses commandements.” (Deutéronome 8:2).

Ce moment que le peuple d’Israël avait passé dans le désert n’avait pas été sans difficultés, mais avait permis à Dieu de l’éprouver.

Dans tout ce que nous demandons et recevons par la foi, y compris les choses matérielles, il y a une construction spirituelle que Dieu veut faire dans nos vies. Si nous séparons la foi de la croix, la foi est presque uniquement perçue comme un instrument pour recevoir de Dieu ce dont nous avons besoin, et elle est appauvrie. Elle devrait, au contraire, être un élément clé de notre vie spirituelle : tout en nous faisant recevoir ce que Dieu a réservé pour nous, elle Lui permet de faire son œuvre dans nos cœurs afin que nous puissions mieux Le servir, Le représenter et finir la course.

Source : Extrait du livre de Miki Hardy – Le défi de la croix – page 51 à 54 – Chapitre XI « La croix et la foi »

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter

Donnez les moyens au Journal Chrétien. Changez le monde!

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien!

Je fais un don pour le Journal Chrétien