Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

«Dieu dit: Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai.»Genèse‬ ‭22:2‬

Prends ton fils… 
Cette terrible épreuve arrive après beaucoup d’autres dans la vie d’Abraham :
Abraham avait quitté sa patrie, sa famille, s’était séparé de Lot, le dernier représentant de sa parenté, avait chassé Ismaël, devenu cher à son cœur. 
Isaac lui restait, le don de Dieu, le porteur des promesses, la joie de ses derniers jours. 

Et Dieu lui dit : Prends-le, lui, ton fils, et il ajoute, comme s’il voulait lui retourner le poignard dans la plaie, ton unique, celui que tu aimes,,pour qu’il ne s’y trompe pas, Isaac.

Au pays de Morija : Morija signifie, en effet, apparition de l’Eternel.

Offre-le en holocauste. Abraham doit prendre son fils Isaac et l’immoler lui-même.

Sur une montagne… Comme, lors de son premier appel à Abraham (Genèse 12.1), Dieu ne lui avait indiqué que la direction dans laquelle il devait marcher, se réservant de lui désigner plus tard le pays où il devrait s’arrêter, il en agit de même en ce moment. 
Extrait du commentaire de la Bible Annotée interlinéaire chapitre par chapitre.

Ce commentaire nous éclaire déjà sur beaucoup de points.En méditant ce chapitre pour la nième fois , ce qui me frappe le plus c’est l’obéissance absolue d’Abraham.
Imaginons une seule seconde la terrible épreuve que Dieu lui fait vivre.

Abraham écoute la voix de l’Éternel et après avoir dit « me voici »( verset 1), nous voyons qu’il va se mettre en marche en obéissant à la lettre à ce que Dieu lui demande.

Il ne discute pas, ne pose aucune question, n’en parle à personne et se met fidèlement en marche.

Remarquons quelques indices qui nous éclairent sur son état de cœur et son état d’esprit 
V3 et v4 , il part et fait comme l’Eternel lui avait dit
Verset5 : il va laisser ses serviteurs en leur disant:

«Et Abraham dit à ses serviteurs: Restez ici avec l’âne; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous.» Genèse‬ ‭22:5‬ ‭

Puis il prépare tout ce qu’il faut pour l’holocauste et se met en route avec Isaac. Son fils lui demande « où est l’agneau pour l’holocauste »

«Abraham répondit: Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l’agneau pour l’holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble.»Genèse‬ ‭22:8‬ ‭

Le merveilleux dans l’attitude d’Abraham, c’est qu’il s’abandonne totalement dans les bras de Dieu , ne comprenant probablement pas grand chose à la situation mais avec suffisamment de foi pour être assuré que ce Dieu d’amour et de grâce pourvoira. Et Abraham va aller jusqu’au bout, il lâche sa propre volonté pour la soumettre à celle de Dieu. Et nous connaissons le dénouement merveilleux de cette épreuve, car oui Dieu pourvoit :

«L’ange dit: N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique.» ‭‭Genèse‬ ‭22:12‬ ‭

 

«Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier, et l’offrit en holocauste à la place de son fils.»‭‭Genèse‬ ‭22:13‬ ‭

Et toutes les bénédictions qui s’en suivent…

«je te bénirai et je multiplierai ta postérité…» Genèse‬ ‭22:17‬ ‭

Voyons ce que la Parole confirme :

«Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, lorsqu’il offrit son fils Isaac sur l’autel?»Jacques‬ ‭2:21‬ ‭

 

«Ainsi s’accomplit ce que dit l’Écriture: Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice; et il fut appelé ami de Dieu.»Jacques‬ 2:23

Quoi de plus merveilleux que d’être l’ami de Dieu. Et nous, comment nous comportons-nous ? Sommes nous amis de Dieu, toujours prêts à lui obéir, à vivre en Lui, pour Lui? Quand Dieu nous appelle à immoler notre Isaac, comment réagissons-nous ? Sommes-nous prêts à abandonner ce à quoi nous tenons le plus, une personne, une situation, un projet, un pays, peut-être une addiction… Choisir c’est renoncer, et le renoncement nous coûtera toujours quelque chose. Dieu nous demandera toujours de lui offrir ce qui passe avant lui dans notre vie. Il l’a fait tant de fois pour chacun d’entre nous ! Car tout ce que nous avons est un cadeau de Dieu et peut nous être repris à tout moment par le Seigneur. Remercions-le pour ce qu’il nous donne et aussi pour ce qu’il nous reprend car la mise à l’épreuve n’est jamais pour nous punir mais pour nous faire grandir. Les paroles de Job résonnent souvent à nos oreilles :

«L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté; que le nom de l’Éternel soit béni!»Job‬ ‭1:21‬

Dieu a le droit de redemander ses propres dons, et il le fait lorsque le don menace de prendre trop de place dans notre cœur. Mais Dieu n’est jamais  le père fouettard mais toujours un Dieu de grâce qui veut le meilleur pour chacun de ses enfants. Viens Seigneur, règne en nous, rends-nous attentifs à ta voix et soumis à ta volonté.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter