Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Christ est ma vie, et la mort m’est un gain- Philippiens 1:21

Avant de donner une série d’exhortations au zèle, à l’unité et à la constance à professer l’Évangile, Paul fait cette déclaration étonnante: « Christ est ma vie, et la mort m’est un gain » (Philippiens 1:21).
Les chrétiens étaient préoccupés de la situation de Paul en prison et se demandaient comment l’apôtre lui-même interprétait sa détention : était-ce une gêne pour son ministère, une souffrance pour lui ? Paul les rassure : au-delà des souffrances et des oppositions, sa captivité dans ce lieu particulier lui a permis de communiquer l’Evangile à des niveaux inespérés de la société romaine (officiers, gouverneurs, etc.).

« Car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l’assistance de l’Esprit de Jésus-Christ, selon ma ferme attente et mon espérance que je n’aurai honte de rien, mais que, maintenant comme toujours, Christ sera glorifié dans mon corps avec une pleine assurance, soit par ma vie, soit par ma mort ; car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain. » (Philippiens 1:19-21)

Tout le monde sait maintenant qu’il est en prison à cause de sa foi ; grâce à cette notoriété, l’Evangile a pu gagner le devant de la scène, ce qui a même donné du courage aux autres chrétiens (Philippiens 1:1-18). Quant à l’issue de sa détention, Paul évoque la possibilité d’un procès et d’une exécution, mais il accepte avec confiance la volonté de Dieu (Philippiens 1:19-26 et 2Corinthiens 5:1-10).

Christ est ma vie, et la mort m’est un gain

Cette affirmation de Paul pourrait être la devise de chaque chrétien. Même s’il doit subir une vie de souffrance, l’apôtre sait que cette vie sera consacrée à l’extension du royaume de Christ, mais personnellement la mort lui serait un gain, l’arrêt de ses souffrances, et l’entrée dans la joie éternelle.
La mort est une grande perte pour l’homme charnel, ou pour celui qui est attaché aux biens éphémères de ce monde, car il perd tous ses agréments terrestres et tous ses espoirs. Mais pour les croyants en Christ, la mort serait un gain, quelle que soit la forme que prenne la mort (maladie, accident, arrêt cardiaque, etc.), car elle les délivre de tous les maux de la vie et leur permet d’expérimenter la présence du Christ d’une manière plus entière que ce n’est possible dans notre existence mortelle. Tout vrai enfant de Dieu peut dire avec confiance : « Christ est ma vie et la mort m’est un gain ».

Indifférence par rapport à la vie et à la mort

Dans Philippiens 1:21, Paul explique pourquoi il a cette attitude d’indifférence par rapport à la vie et à la mort. Ce n’est donc pas parce que ses conditions actuelles sont mauvaises qu’il peut adopter une telle attitude. Ce qu’il dit ici serait aussi valable dans d’autres conditions.
L’explication d’un tel détachement de la part de Paul s’explique par le fait que Christ était vraiment le centre et l’unique but de sa vie comme il l’affirme dans sa lettre aux Galates:

« J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » (Galates 2:20)

La vie dans le corps n’a d’importance et de sens que pour autant qu’elle est dirigée par le Christ, dans la plus complète soumission ; dès lors le fait de mourir est un gain, parce qu’il permettra une communion parfaite avec le Christ. Ce n’est pas une fuite, Paul ne cherche pas un refuge dans l’éternité bienheureuse. Au contraire, sa pensée est totalement christocentrique : sa vie en Christ a déjà commencé sur la terre et la mort ne lui apportera pas un changement, mais un approfondissement de sa relation avec lui.

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter