Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Voici, je suis trop peu de chose ; que te répliquerais-je ? Je mets la main sur ma bouche. Job 39:36-37; 40:3-4

Faire un don au Journal Chrétien

Job répondit à l’Éternel et dit : Voici, je suis une créature de rien, que te répliquerai-je ? Je mettrai ma main sur ma bouche. J’ai parlé une fois, et je ne répondrai plus ; et deux fois, et je n’ajouterai rien. Job 39. 36-38

Avoir confiance en Dieu pour pouvoir juger le mal

Job se retrouve comme réduit à rien ; il a été conduit à s’humilier devant Dieu et à se confier en Lui. En constatant qu’il n’était “rien”, Job aurait pu tomber dans le désespoir s’il n’avait pas mis sa confiance en Dieu. Il s’agissait pour lui de reconnaître ce qu’il y avait de mal en lui, qu’il n’avait aucune ressource en lui-même, et de s’abandonner totalement entre les mains de Dieu.

Il est très important que nous le réalisions aussi, individuellement et collectivement. Prenons par exemple le principe de la séparation du mal, sans lequel il ne peut pas y avoir de véritable sainteté. Mais quelle est la valeur de la séparation si elle ne découle pas de la communion avec Dieu ? Soyons certains qu’il y a un grand danger quand les gens parlent sans cesse de séparation, sans insister sur la seule puissance divine nécessaire pour la réaliser. S’il est séparé de cette source et de cette motivation divines, le principe de la séparation devient non seulement creux, mais vraiment repoussant et haïssable. Ceux qui se séparent sans communion avec Dieu sont de simples pharisiens, au lieu d’être des témoins de Christ, “le Saint, le Véritable” (Apocalypse 3. 7). Il est donc d’une importance particulière que nous ayons toujours, non seulement la manifestation extérieure de ce que Dieu désire nous voir réaliser, mais aussi la racine qui nous relie à Dieu, qui seule donne la sève divine, la nourriture véritable pour produire ce témoignage extérieur selon la pensée de Dieu.

Ici donc, dans le cas de Job, nous avons les deux choses manifestées : sa propre dureté de coeur, mais aussi sa confiance en Dieu. Et c’est cette confiance, nous pouvons en être certains, qui lui a fait sentir et reconnaître son état de coeur. C’est la grâce de Dieu qui est la puissance pour le réaliser. La dernière chose à laquelle un homme arrive, c’est de penser du mal de lui-même.

Que ce soit pour reconnaître le mal qui est en nous-même, le confesser et l’abandonner, ou pour nous séparer du mal qui nous entoure, la force provient de la confiance et de la communion avec Dieu. Toute autre motivation ne peut qu’aggraver la chose.
d’après W. Kelly

Source: Calendrier Le Seigneur est proche – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez Le Seigneur est proche en cliquant ici.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter