Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires ; Tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde. Psaumes 23:5

Tu dresses devant moi une table, en la présence de mes ennemis ; tu as oint ma tête d’huile, ma coupe est comble. Psaume 23. 5

Le Psaume du Berger (5)

La table, l’huile et la coupe

Quand les fils d’Israël étaient dans le désert, ils ont douté de Dieu en disant : “Dieu pourrait-il dresser une table dans le désert ?” (Psaume 78. 19). Dans leur cas, c’était un acte de pure incrédulité, car Dieu leur avait déjà donné l’eau jaillissant du rocher (Exode 17) et avait fourni le “pain des puissants” (Psaume 78. 25), la manne venant du ciel (Exode 16).
Le Seigneur dresse toujours une table pour les siens. Dans le psaume du Berger, nous voyons qu’une table était dressée pour le roi David en présence de ses ennemis. Le Seigneur a préparé une table pour nous aussi – la Table du Seigneur. Qu’il est merveilleux d’avoir ainsi ensemble communion dans tous les privilèges chrétiens qui découlent du sacrifice de Christ ! La Cène du Seigneur est la plus haute expression de notre communion, car ce n’est pas du tout une chose individuelle ; c’est l’expression du fait que nous sommes tous “un seul pain” (1 Corinthiens 10. 16, 17). La Cène du Seigneur est célébrée, et la vie chrétienne est vécue, en la présence de nos ennemis – qui sont alors des spectateurs. Paul écrit que nous annonçons “la mort du Seigneur jusqu’à ce qu’il vienne” (1 Corinthiens 11. 26). Le verbe annoncer signifie littéralement prêcher. Nous devons annoncer la mort de Christ dans le monde même qui l’a crucifié et rejeté – et nous sommes sur le territoire même de l’Ennemi. Dans la Cène du Seigneur, nous proclamons, en présence de l’Ennemi, que Celui qui nous a rachetés a également acheté le monde (voir Matthieu 13. 44 où le champ acheté est une image du monde qui renferme un trésor caché, image de l’Église ; voir 2 Pierre 2. 1 où des non-croyants ont été achetés par Christ). Le monde est à lui de droit, et à lui car il l’a acheté ; il revendiquera cette souveraineté dans l’avenir, à son retour !
Mais il n’y a pas seulement cela, car Christ nous a scellés du Saint Esprit et nous a séparés comme étant les siens ; il a oint notre tête d’huile, image du Saint Esprit. Notre joie et notre prospérité ne doivent pas être réservées seulement à nous-mêmes : elles devraient déborder en témoignage plein de grâce envers tous ceux qui sont prêts à plier le genou devant Christ – et en témoignage même envers les ennemis de Christ. Votre coupe est-elle comble ? Votre joie est-elle vraiment complète, votre satisfaction totale, en Christ ?
B. Reynolds

Source: Calendrier Le Seigneur est proche – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez Le Seigneur est proche en cliquant ici.

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter