Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes.

Partager sur:

Mardi 17 novembre 2020
Il (Jésus) leur dit : C’est pourquoi tout scribe qui a été fait disciple du royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes. Matthieu 13. 52

Le royaume des cieux (2)

Dans ce “royaume des cieux”, déjà établi sur la terre, il n’y a pas de roi visible. Avec David, Salomon, Nebucadnetsar ou César, il n’y avait pas ce mystère. Mais dans le royaume des cieux, on ne voit pas le roi, et pourtant, sur la terre, une multitude d’hommes et de femmes affirment lui être soumis. Le royaume, dans sa forme actuelle, comprend tout ce vaste groupe de personnes.
C’est seulement dans l’Évangile de Matthieu que nous trouvons cette expression, le royaume des cieux, où elle désigne toujours des personnes sur la terre qui reconnaissent l’autorité venant du ciel. Dans l’Évangile de Luc, où nous trouvons des paraboles semblables, le lieu (les cieux) est simplement remplacé par une Personne (Dieu) : le royaume de Dieu. En Matthieu, c’est le lieu d’où vient l’autorité ; en Luc, c’est la Personne dont l’autorité est reconnue.
Mais, comme nous l’avons vu hier, lorsque c’est l’aspect moral ou céleste concernant uniquement ceux qui sont nés de nouveau qui est présenté, c’est toujours l’expression le royaume de Dieu qui est employée (voir Jean 3. 3). Par exemple : “Le royaume de Dieu, ce n’est pas manger et boire, mais justice, paix et joie dans l’Esprit Saint” (Romains 14. 17). Cette exhortation, montrant le caractère moral de ceux qui ont une espérance céleste, s’adresse à tout enfant de Dieu qui désire être soumis à la Bible. Il ne provoquera pas des querelles mesquines, il n’aura pas non plus de différends avec les autres croyants, ou de désaccords au sujet d’aliments ou de boissons, comme ceux qui sont décrits dans ce chapitre. Il montrera plutôt les caractères nobles du royaume de Dieu : la justice, la paix et la joie dans l’Esprit Saint.
Le Saint Esprit utilise l’expression royaume de Dieu lorsqu’il veut présenter les caractères qui conviennent aux enfants de Dieu dans leur vie actuelle sur la terre. Ils ne sont pas occupés par de vaines disputes, mais Dieu lui-même a toute autorité sur leurs coeurs et leurs vies. C’est un enseignement que nous devrions mettre davantage au premier plan, surtout de nos jours où ce qui est juste aux yeux de Dieu en ce qui concerne notre vie sur la terre a tendance à être abandonné parmi les enfants de Dieu. Car ce principe de justice est ce qui est le plus important dans le royaume de Dieu.
d’après A.E. Booth

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter