Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

S’ils écoutent et se soumettent, Ils achèvent leurs jours dans le bonheur, Leurs années dans la joie. Job 36:11

Partager sur:

Jeudi 26 novembre 2020
S’ils écoutent et le servent, ils accompliront leurs jours dans la prospérité et leurs années dans les choses agréables de la vie ; mais s’ils n’écoutent pas, ils s’en iront par l’épée, et expireront sans connaissance. Job 36. 11, 12

Les paroles d’Élihu

Pendant les longs entretiens de Job et de ses amis, Élihu, beaucoup plus jeune, écoute (32. 11, 12). Il est patient, modeste et humble ; il ne conteste pas ; il ne flatte pas ; il n’est pas partial, mais animé d’un esprit de droiture. Il ne fait pas preuve d’orgueil, mais sait se mettre au niveau du pauvre qui souffre (33. 6, 7). Quel beau type du Sauveur qui vient, Homme parmi les hommes, s’abaissant pour être au milieu de nous “comme celui qui sert” (Luc 22. 27) !
Élihu présente la grâce, mais aussi la vérité. Il dit clairement à Job quelles sont ses fautes : se croire juste (33. 9) et accuser Dieu (33. 10, 11 ; 34. 5). Mais il ne concentre pas les pensées de Job sur lui-même ; il le place devant le Seigneur. Aussi Job doit-il se taire, réfléchir, cesser de discuter et de contester. Élihu l’avertit qu’il fait fausse route ; le Seigneur permet la discipline afin d’amener l’homme à “ce qui, pour lui, est la droiture” (33. 23). Notre chemin devient droit lorsque nous nous jugeons nous-mêmes : c’est le seul chemin de la bénédiction et le seul moyen de comprendre ce qu’est la grâce. Mais Élihu est conscient que seul “Dieu le fera céder, et non pas l’homme” (32. 13).
Il souligne de nouveau le but de cette discipline : amener le croyant à reconnaître ses transgressions qui sont “devenues grandes”, à revenir de l’iniquité (36. 821). Deux résultats peuvent être produits : écouter, servir Dieu (v. 11) et trouver la bénédiction ; ou bien ne pas écouter, et s’en aller dans le malheur (v. 12). En terminant ses discours, Élihu va comparer cette discipline à un grand nuage, à l’orage que Dieu permet dans la vie des siens : “Il charge d’eau le nuage ; … les nuées… sous sa conduite… tournoient en tout sens, pour accomplir leur oeuvre… soit qu’il les fasse venir comme verge… ou en bonté” (37. 1113). Sous l’effet de l’orage, de la discipline, le “coeur tremble, et tressaille comme s’il sortait de sa place” (v. 1) ; “maintenant on ne voit pas la lumière brillante, elle est cachée dans les nuées”, mais le but de la discipline est la bénédiction : “Le vent passe et les chasse, et produit un ciel clair” (v. 21).
G. André
Aucune discipline, pour le présent, ne semble être un sujet de joie, mais plutôt de tristesse ; cependant, plus tard, elle rend le fruit paisible de la justice à ceux qui sont exercés par elle. Hébreux 12. 11

Source: Calendrier Le Seigneur est proche – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez Le Seigneur est proche en cliquant ici.

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter