Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Faire monter de là l’arche de Dieu, devant laquelle est invoqué le nom de l’Éternel des armées qui réside entre les chérubins au-dessus de l’arche. 2 Samuel 6:2

Partager sur:

Samedi 14 novembre 2020
David se leva et se mit en marche, et tout le peuple qui était avec lui, vers Baalé de Juda, pour en faire monter l’arche de Dieu, qui est appelée du nom, du nom de l’Éternel des armées, qui siège entre les chérubins. 2 Samuel 6. 2

La présence et la proximité de Christ

David avait un très bon désir : avoir l’arche de Dieu près de lui. L’arche est une image de Christ. Comme David, désirons-nous vraiment nous tenir près de Christ dans notre vie ?
L’arche était “appelée du nom, du nom de l’Éternel des armées, qui siège entre les chérubins”. Pour recevoir la bénédiction de la présence de l’arche, dont le nom était si solennel, il fallait la transporter suivant les indications données par l’Éternel. Elle devait être portée sur les épaules des Lévites à l’aide de barres glissées dans ses anneaux (Exode 37. 1-5 ; 1 Chroniques 15. 14, 15). Malheureusement, David avait été influencé par la manière dont les Philistins s’en étaient occupés (1 Samuel 6. 10, 11). Eux ne savaient pas comment faire, mais David aurait dû avoir plus de connaissance. Pourtant, nous le voyons faire comme eux : il met l’arche sur un chariot neuf tiré par des boeufs. Cela entraîne une situation qui n’aurait jamais dû se produire : ayant peur que l’arche tombe, Uzza, qui n’était pas un Lévite, cherche à la retenir avec sa main. Il commet alors un péché qui entraîne sa mort, puis de l’irritation, de la crainte et du trouble (2 Samuel 6. 310 ; voir Nombres 3. 10). Mais, plus tard, David tirera la leçon de sa faute. Et, voyant la bénédiction apportée à la maison d’Obed-Édom par la présence de l’arche, il sera encouragé à la transporter comme Dieu l’avait ordonné (2 Samuel 6. 12).
Nous désirons tous avoir la présence de Christ dans nos vies, nos maisons et nos assemblées. Mais nous devons apprendre que “le beau nom” invoqué sur nous (Jacques 2. 7) est saint. Ce nom est “Seigneur Jésus Christ”. Nous ne pouvons pas employer les moyens et les méthodes utilisés dans le monde en rapport avec ce que Dieu nous demande de faire. Nous devons voir ce qu’il nous dit dans sa Parole, la Bible, à ce sujet. Dans des situations que nous n’aurions jamais dû connaître si nous n’avions pas agi selon des critères humains – dans la façon de rendre culte, de rendre témoignage devant les inconvertis, ou dans tout autre domaine de notre vie -, notre mauvais comportement aboutira à la mort spirituelle, et produira l’irritation, la crainte et le trouble. Mais si nous agissons selon la Parole de Dieu, il y aura une riche bénédiction, à cause de la présence bénie de Christ (voir Matthieu 18. 20 ; 28. 20).
d’après A. Leclerc

Source: Calendrier Le Seigneur est proche – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez Le Seigneur est proche en cliquant ici.

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter