Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants : ce sera pour vous le jubilé ; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille. Lévitique 25:10

Si son offrande est un holocauste de gros bétail, il la présentera, un mâle sans défaut ; il la présentera à l’entrée de la tente d’assignation, pour être agréé devant l’Éternel. Lévitique 1. 3
Vous sanctifierez l’année de l’an cinquantième, et vous publierez la liberté dans le pays à tous ses habitants : ce sera pour vous un jubilé. Lévitique 25. 10

Depuis le sanctuaire, Dieu parle de son Fils bien-aimé

À la fin du livre de l’Exode, la gloire de l’Éternel a rempli le tabernacle. Quand Dieu entre dans sa demeure, il n’y a plus de place pour l’homme. Dieu parle maintenant depuis le sanctuaire où il demeure et un seul objet occupe ses pensées : son Fils bien-aimé.
Dans la Genèse, Dieu a parlé et les mondes ont été créés.
Dans l’Exode, il a parlé depuis la montagne terrifiante et les fils d’Israël ont éprouvé une peur extrême, car ils ne pouvaient pas supporter la lumière de la présence de Dieu.
Dans le Lévitique, Dieu parle à nouveau, mais pas de la même manière qu’auparavant, quand il faisait connaître ses justes exigences à l’homme pécheur. Il parle maintenant de ce qui est dans son propre cœur. Il dirige notre attention sur la personne de son Fils. En effet, les images que nous voyons dans les premiers chapitres de ce livre placent devant nous le Seigneur Jésus Christ dans la majesté et la perfection de sa Personne, ainsi que dans l’efficacité de son grand sacrifice. Dans ce livre, on voit que Dieu trouve un lieu de repos après tout son travail. L’œuvre est considérée comme déjà accomplie par le Fils bien-aimé de Dieu.
Maintenant, tous ceux qui ont trouvé la paix et le repos véritables en Christ sont appelés à partager le plaisir du Père au sujet de son Fils. Ce saint privilège nous amène à ses pieds dans une humble adoration. “Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, pour que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière” (1 Pierre 2. 9). Oui, comme sacrificateurs royaux, nous présentons ses perfections et son parfum à tous ceux qui nous entourent. C’est un avant-goût de l’année du jubilé par laquelle se termine le Lévitique.
J. Redekop

Source: Calendrier Le Seigneur est proche – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez Le Seigneur est proche en cliquant ici.

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter