Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Et elle dit à sa maîtresse : Oh ! Si mon seigneur était auprès du prophète qui est à Samarie, le prophète le guérirait de sa lèpre ! 2 Rois 5:3

Les Syriens étaient sortis par bandes, et avaient amené captive du pays d’Israël une petite fille, et elle servait la femme de Naaman. Et elle dit à sa maîtresse : Oh, si mon seigneur était devant le prophète qui est à Samarie ! alors il le délivrerait de sa lèpre. 2 Rois 5. 2, 3

Chercher le bien de nos ennemis

La Bible ne nous dit que très peu de choses sur cette jeune fille. Elle avait été enlevée de son domicile en Israël lors de raids commis par les Syriens. Il ne nous est pas dit si ses parents avaient été tués à ce moment-là, ni dans quelles circonstances elle avait été capturée. Mais dans les récits bibliques nous voyons les tristes coutumes des vainqueurs à ce moment-là concernant leurs prisonniers, pris même parmi les civils : “N’ont-ils pas trouvé, n’ont-ils pas divisé le butin ? Une jeune fille, deux jeunes filles par tête d’homme” (Juges 5. 30). De telles pratiques perdurent peut-être encore aujourd’hui, d’une manière ou d’une autre, plus que nous ne le pensons.
Cette fille, bien que très jeune encore, connaissait manifestement le Dieu d’Israël et son prophète Élisée. Comme servante de la femme de Naaman, elle connaissait aussi la maladie du mari de sa maîtresse : il était lépreux ! C’était “un grand homme” (2 Rois 5. 1), honorable et puissant, et il avait remporté des victoires pour la Syrie, mais cela ne guérissait pas sa lèpre. Tôt ou tard, il mourrait de cette terrible maladie. La lèpre est souvent une image du péché dans la Parole de Dieu. Le Seigneur Jésus lui-même nous dit qu’il y avait beaucoup de lépreux en Israël en ce temps-là, et pas un seul d’entre eux n’a été guéri, sauf Naaman, ce général syrien (Luc 4. 27).
Cette petite fille avait foi dans le vrai Dieu pour affirmer que le prophète guérirait Naaman de sa lèpre. De quelle bonté elle était animée, pour exprimer spontanément à sa maîtresse son désir de voir Naaman délivré de sa maladie incurable ! Elle rendait ainsi le bien pour le mal qu’elle avait reçu. La manière dont elle avait servi et vécu rendait apparemment son témoignage crédible aux yeux de sa maîtresse, de son maître, et du roi de Syrie lui-même. Puissions-nous aussi dire la vérité dans l’amour pour attirer à Jésus Christ des âmes perdues !
E.P. Vedder

Source: Calendrier Le Seigneur est proche – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez Le Seigneur est proche en cliquant ici.

Recevez un message biblique par jour

L’équipe du Journal Chrétien envoie un message biblique chaque matin pour vous aider à bien démarrer la journée. Ces messages vous sont proposés en partenariat avec l’application de ressources bibliques Bible.audio à télécharger ici.

Nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter

Soutenez le projet Bible.audio du Journal Chrétien

Grâce à la générosité d’une poignée de chrétiens, le site et l’application Bible.audio du Journal Chrétien ont pu voir le jour.
Mais le développement, l’hébergement et la diffusion de ces ressources bibliques a un coût non négligeable qui nécessite votre contribution financière, aussi petite soit-elle.

Je fais un don pour Bible.audio