Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Jacob dit : Vends-moi aujourd’hui ton droit d’aînesse. Ésaü répondit : Voici, je m’en vais mourir ; à quoi me sert ce droit d’aînesse ? Genèse 25:31-32

Ésaü arriva des champs, et il était las. Et Ésaü dit à Jacob : Laisse-moi, je te prie, avaler du roux, de ce roux-là ; car je suis las. C’est pourquoi on l’appela du nom d’Édom [ou : Roux]. Et Jacob dit : Vends-moi aujourd’hui ton droit d’aînesse. Et Ésaü dit : Voici, je m’en vais mourir ; et de quoi me sert le droit d’aînesse ? Genèse 25. 2932

Ne pas satisfaire les convoitises de la chair

La Bible utilise le mot chair dans son sens propre pour désigner la viande d’un animal (1 Corinthiens 8. 13) ou la chair humaine (Luc 24. 39). Mais le même terme sert aussi à décrire la nature pécheresse de l’homme dominée par ses convoitises et ses désirs. Cela nous montre que cette chair mauvaise qui n’a pas forcément un aspect physique est ce qui est lié à la nature, et qu’elle s’oppose à l’âme ou l’esprit renouvelé du croyant (voir 1 Pierre 2. 11). Elle exige impérativement que sa volonté soit satisfaite.

L’exemple d’Ésaü ayant faim est instructif : il révèle que plus nous écoutons la chair, plus elle devient insistante. Ésaü voulait de la nourriture parce qu’il était fatigué ; mais quelques instants plus tard, il ressentait qu’il était sur le point de mourir. Quand nous réfléchissons à un désir charnel – pas forcément physique -, il accapare bientôt nos pensées et devient vite essentiel. Cependant, la chair ne peut pas plaire à Dieu (Romains 8. 8). C’est donc un indice de croissance spirituelle de refuser ce qu’elle exige, en nous rappelant que l’Écriture nous demande de nous confier dans notre Père qui prend soin de nous.

De plus, la chair considère que les choses spirituelles n’ont pas de valeur. Le droit d’aînesse d’Ésaü – une bénédiction familiale qui était une preuve de la faveur de Dieu – lui semblait sans importance en comparaison de sa faim. Cette pensée est manifestement fausse, car la faim est passagère, tandis que les bénédictions de Dieu sont permanentes. En conséquence, les mauvais choix que nous faisons pour satisfaire la chair apparaîtront clairement à tout le monde.

Ce jour-là, Ésaü reçut le surnom d’Édom qui signifie Roux en référence au potage qu’il avait convoité. Ensuite, Édom est devenu le nom qui a pour toujours identifié sa descendance. Dieu sera-t-il honoré si nous avons la réputation d’être une femme difficile ou un homme coléreux, un père paresseux ou un fils têtu ? La même nature charnelle, qui demande à être satisfaite, nous laissera blessés sur le plan spirituel si nous la laissons agir.
S. Campbell

Source: Calendrier Le Seigneur est proche – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez Le Seigneur est proche en cliquant ici.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter