Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

C’est l’oeuvre de Dieu qui te bénira – Genèse 49,25

La plus belle richesse que l’on puisse laisser en héritage à nos bien-aimés ou à nos enfants, serait des biens matériels tels qu’un compte bancaire qui regorge d’or et d’argent; ou alors des maisons, en plus d’une bonne éducation, sans oublier la connaissance, me diriez-vous; et je n’en disconviendrais pas car toute cette liste constitue effectivement un bel héritage.

Par ailleurs, à la lumière des textes bibliques, le plus précieux des legs, celui aura une portée dans cette vie jusque dans l’éternité, le plus merveilleux des dons que l’on puisse léguer aux êtres chers, c’est le fait de leur présenter la personne du Seigneur Jésus-Christ (Ecclésiaste 2; Jean 17,1-3).

D’emblée, lorsque nous plongeons nos regards dans la genèse de l’humanité avec pour appui des textes tels que Genèse 49, nous réalisons que Jacob, cet homme qui, pourtant habile et débrouillard, cet homme qui avait élaboré des stratégies et des stratagèmes afin de mériter ce qu’il croyait être la clé lui garantissant félicité et prospérité ici-bas; cet homme dont l’âme est demeurée errante malgré les biens et les richesses dont la vie l’avait pourvu; aujourd’hui, cet homme, arrivé au crépuscule de sa vie, réalise que seule l’œuvre de Dieu bénit, seule la connaissance de ce Dieu dont il avait entendu parlé ses pères, enrichit.

À présent, Jacob, cet homme dont les efforts pour jouir de la bénédiction si durement obtenue ne lui avaient rapporté que vents et misères (Genèse 27,1-29; Genèse 27,41-45), il comprend que la plus précieuse richesse qu’il puisse léguer à son fils bien-aimé Joseph, c’est de lui prescrire de s’attacher à ce Dieu, le Dieu qu’Abraham, son aïeul, avait reçu par la foi.

En revanche, le fait de bénir ou de demander à Dieu de bénir sa progéniture était une pratique courante des peuples du Proche orient ancien, peuples au sein desquels vivaient Jacob et ses fils. Cependant, par sa formule de bénédiction, le patriarche vient mettre l’accent en nommant expressément lequel parmi une multitude de divinités adorées à cette époque, a la réelle capacité de bénir. Jacob précise que c’est le Dieu qui s’est révélé à Abraham notre père dans la foi; c’est ce Dieu qui a rencontré Jacob lorsqu’il était arrivé à la croisée des chemins de son existence; c’est ce Dieu qui se manifestera plusieurs générations plus tard en la personne de notre sauveur Jésus-Christ. Seul ce Dieu a la capacité de bénir et d’assurer la protection de ses enfants (Nombre 6, 24-27).

De surcroît, lorsque nous parcourons la vie des patriarches et de tous ceux qui nous ont précédé dans la foi, nous comprenons que Dieu nous bénit en son Bien-aimé lorsque nous décidons de nous tourner vers Lui, d’embrasser ses voies et de consacrer humblement notre vie à son service. Ainsi, voilà pourquoi Jacob bénissant son fils Joseph, va lui dire : « C’est l’œuvre du Dieu de ton père, qui t’aidera ; C’est l’œuvre du Tout puissant, qui te bénira » (Genèse 49,25).

En fin de compte, puisse le Seigneur nous donner d’accueillir ce Dieu-là dans nos cœurs et à bras ouverts, afin de le servir assidûment, fidèlement et humblement tous les jours de notre vie car c’est l’œuvre de Jésus-Christ qui nous comblera, non seulement de bénédictions matérielles et temporelles, mais aussi de bénédictions spirituelles et éternelles.

Épilogue : Bien souvent durant notre marche, nous fixons les regards sur une institution qui pourrait éventuellement nous venir en aide, ou sur un proche ou un ami qui daignerait voler à notre secours, mais seul Jésus nous promet et nous garantit cette bénédiction dont nous avons tant besoin. Ainsi, à un moment donné de sa vie, l’apôtre Pierre dira à Jésus : « Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi ; qu’en sera-t-il pour nous ? » et Jésus de répondre : « Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle » Matthieu 19,27-29.

Recevez un message biblique par jour

L’équipe du Journal Chrétien envoie un message biblique chaque matin pour vous aider à bien démarrer la journée. Ces messages vous sont proposés en partenariat avec l’application de ressources bibliques Bible.audio à télécharger ici.

Nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter

Soutenez le projet Bible.audio du Journal Chrétien

Grâce à la générosité d’une poignée de chrétiens, le site et l’application Bible.audio du Journal Chrétien ont pu voir le jour.
Mais le développement, l’hébergement et la diffusion de ces ressources bibliques a un coût non négligeable qui nécessite votre contribution financière, aussi petite soit-elle.

Je fais un don pour Bible.audio