Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. Genèse 1:27

L’homme a été le dernier des êtres créés par Dieu. Le verbe bara’ (« créer ») est utilisé à trois reprises, soulignant ainsi l’importance et la spécificité de la création de l’être humain. Il est créé homme et femme (littéralement mâle et femelle). La ressemblance de Dieu et l’identité sexuelle apparaissent comme deux traits fondamentaux de tout être humain. Genèse 1:27 est cité en Matthieu 19:4 et Marc 10:6.

Alors que ces deux êtres avaient de manière égale l’image de Dieu et exerçaient ensemble la domination sur la création, ils étaient par conception divine physiquement différents afin d’accomplir le mandat de Dieu de se multiplier; aucun d’eux ne pouvait avoir une descendance sans l’autre.

Créé le même « jour » que les autres « êtres vivants » (nepeš ḥayyāh, Genèse 1:24; 2:7), les bestiaux, les bestioles et les bêtes sauvages (Genèse 1:24-27), Adam est « modelé » de la terre par Dieu, et le Seigneur assigne leur nourriture à l’homme et aux bêtes en même temps (Genèse 1:29-30).

Pourvu de ces attaches dans le règne animal, Adam jouit par ailleurs d’un immense privilège: lui seul, avec sa femme, est créé, après une délibération divine d’un caractère exceptionnel, et par une intervention toute particulière du Créateur, « en image de Dieu »: il est ainsi appelé à représenter (dans les deux sens du terme), par la totalité de son être, le Créateur au sein de la création (Genèse 1:26-27).

Dieu insuffle dans ses narines, ce qu’il n’a pas fait pour les animaux, un « souffle de vie » (Genèse 2:7), la nešāmāh, terme qui ne semble pas utilisé pour les bêtes dans l’Ancien Testament. Ce mot est aussi rarement employé pour Dieu, ce qui élimine toute idée d’émanation: le « souffle » d’Adam est un souffle créé. Aussi Zacharie 12:1 emploie-t-il pour la création de l’esprit de l’homme au-dedans de lui le même verbe que Genèse 2 pour le corps, “modeler”, le verbe du potier. D’où la grande originalité de la Genèse).

Le besoin qu’éprouve l’homme (’îš) d’un « vis-à-vis » semblable (’îššāh, Genèse 2:20-23) et pourtant différent (la différence « sexuelle » crée entre l’homme et la femme ce double rapport de similitude et d’altérité) ne peut trouver sa satisfaction dans la présence des animaux que Dieu fait défiler devant Adam et que celui-ci « domine » (voir Genèse 1:26) en les nommant (Genèse 2:19-21). Seule la femme, tirée de sa « côte », peut réellement se tenir à ses « côtés » selon le double sens du mot hébreu ṣēlā‘.

Eve, première femme créée par Dieu, est l’épouse d’Adam, et mère de Caïn, Abel et Seth (Genèse 4:1-2, 25). Après avoir créé Adam, Dieu avait décidé de faire pour lui « une aide qui soit son vis-à-vis » (‘ēzer kenegdô; Genèse 2:18, 20); il plongea donc Adam dans un profond sommeil, prit une de ses côtes (ṣēlā‘, Genèse 2:21), et forma (bānāh, littéralement « construire ») une femme. Adam, reconnaissant la proximité qui existait entre eux, déclara qu’elle serait appelée « femme » (’iššāh), car elle avait été prise de l’homme (’îš; Genèse 2:23).

Certains spécialistes pensent que ’îš et ’iššāh sont deux mots distincts d’un point de vue étymologique, mais cette distinction n’est pas nécessairement significative puisque le contexte exige seulement une similitude formelle entre les deux mots.

C’est maintenant qu'il faut agir…

Les organisations internationales non gouvernementales ne cessent d’alerter sur la persécution des chrétiens qui s’accélère et s’aggrave. La communauté chrétienne est de plus en plus préoccupée, et pourtant, le sujet reste secondaire dans le paysage médiatique. Ce bouleversement étant le problème fondamental de ce siècle, nous estimons qu’il doit occuper une place centrale dans le traitement de l’actualité.

Dans ce contexte, le Journal Chrétien doit travailler dur pour assurer des rapports équitables sur les questions litigieuses comme les violences entre les musulmans et les chrétiens au Nigéria, vérifiant toutes les données afin d’en éliminer celles basées sur des partis pris et de comprendre les points de vues et l’historique des communautés religieuses de la région et des reporters locaux.

Nos journalistes et correspondants sont conscients que la religion est inhérente à la vie des individus dans une grande partie du monde et constitue un élément-clé de la résolution des conflits, la croissance économique, la promotion de la démocratie et la construction la paix.

Contrairement à de nombreux autres médias, nous avons fait un triple choix:

- l’indépendance éditoriale, ne laissant aucune prise aux influences de pouvoirs. Le journal n’appartient pas à un milliardaire, à une multinationale ou à une église. Nous pensons qu’un média doit informer, et non être un outil d’influence de l’opinion au profit d’intérêts particuliers.

- l’ouverture : le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux. Tous nos articles sont en libre accès, sans aucune restriction. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

- la cohérence : Nous pensons que la publication d’informations fiables, transparentes et accessibles à tous est indispensable. Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

En résumé, le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. 

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir le Journal Chrétien sur www.faireundon.info


Téléchargez nos applications

Téléchargez nos applications

– L’application Bible.audio

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

 

– L’application Journal Chrétien

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

 

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter