Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. Matthieu 6:21

« Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » C’est la déclaration d’une vérité universelle. Le cœur d’un homme est lié à ce qu’il thésaurise le plus. Si son trésor est dans le ciel, c’est dans le ciel qu’il aura son cœur.
L’abondance matérielle est associée au matérialisme. Mais le fait que la majorité des personnes soient pauvres ne signifie pas pour autant qu’elles ne sont pas touchés par l’esprit matérialiste. Beaucoup d’entre nous aspirons au confort que décrivons des revues de luxe. Ce désir des richesses matérielles favorise la prédication d’un évangile de la prospérité dans de nombreuses parties du monde.
Jésus met en garde contre le danger de s’engager dans cette voie : Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon (Matthieu 6:24). « Mamon» était le dieu carthaginois de la richesse. La poursuite excessive des choses matérielles peut nous détourner de notre attachement à Dieu et nous faire adorer le dieu de la richesse. Paul avertit à juste titre que « l’amour de l’argent est la racine de tous les maux » (1 Timothée 6:10). Les chrétiens devraient cultiver un sain détachement à l’égard de l’attrait des richesses. L’argent doit être notre serviteur dans le service de Dieu, et non un dieu auquel nous nous soumettons comme des esclaves.
Les trésors terrestres ont la fâcheuse habitude de décevoir leurs propriétaires. Ils n’offrent aucune sécurité permanente. Même les vêtements les plus somptueux et les plus coûteux s’usent ou sont mangés par les mites. La rouille détruit les métaux, et il y a toujours le danger des voleurs (6.19). Même l’argent perd de sa valeur à cause de l’inflation galopante. En 1986, j’ai souscrit une assurance qui à son échéance, trente ans plus tard, aurait dû me rapporter 45 000 kwacha zambiens, suffisants pour payer ma retraite dans un foyer pour personnes âgées. À peine cinq ans plus tard, le salaire mensuel moyen d’un maître d’école primaire était de 110 000 kwacha zambiens ! En regard de ces chiffres, ma police d’assurance ne vaut presque plus rien !
L’argent et les richesses sont des moyens utiles, mais nous ne devons pas placer notre confiance en eux. Seuls les trésors amassés dans le ciel ont une valeur et une sécurité permanentes. Ils conservent leur valeur parce que Dieu les protège contre toute dévaluation ou décomposition (6.20). Ces trésors s’acquièrent par l’obéissance à Dieu dans tous les aspects de la vie.
La référence aux yeux sains qui éclairent le corps sain et aux yeux malades qui conduisent aux ténèbres (6.22-23) enseigne en somme que l’attachement de tout son cœur à Dieu et l’attitude généreuse envers les autres conduisent à la santé spirituelle et matérielle. À l’inverse, la mesquinerie et l’avarice qui sont une forme de cécité, débouchent sur les ténèbres et le matérialisme égoïste qui ne projettent aucune lumière sur l’avenir.

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter