Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Avoir un objectif est une arme puissante contre la peur

Faire un don au Journal Chrétien

Avoir un objectif est une arme puissante contre la peur. Qu’est-ce qui a donné le courage à des milliers de jeunes hommes de prendre d’assaut les plages de Normandie le 6 juin 1944, aussi appelé le jour J ? Ils étaient fortifiés par un but : affronter et vaincre un grand mal. Dans nos vies, cette vérité s’applique également. Quand nous avons un grand objectif dans nos vies, nous sommes remplis de courage. Que nous puissions nous rappeler que ce temps ici-bas est court, et que nous, en tant que chrétiens nous avons été chargés d’une mission céleste : prendre d’assaut les portes de l’Enfer, gagner les perdus et libérer les captifs. Cet objectif nous remplira de courage.

« Petits enfants, c’est la dernière heure » (1 Jean 2:18). Je sais qu’il semble que cette « heure » dure depuis très longtemps. Jean a écrit ces mots il y a plus de dix-neuf siècles. Ne laissez pas cette observation vous troubler. Nous pouvons être certains d’une chose – si c’était la dernière heure à l’époque, c’est encore plus vrai maintenant ! Si Jean écrivait aujourd’hui, il écrirait probablement : « Petits enfants, c’est la dernière seconde de la dernière minute de la dernière heure ».

La plupart des gens vivent comme si cette vie sur terre était pour toujours. Souvent, ce n’est que face à une crise ou à une calamité qu’ils se rendent compte que leurs jours sont comptés. « Ses jours sont fixés, tu as compté ses mois, tu en as marqué le terme qu’il ne saurait franchir » (Job 14:5).

Nos jours sont comptés. Notre temps ne devrait être voué qu’aux choses importantes. Je pense en particulier à l’Église de Jésus Christ. Les gens soulignent souvent que la vie se compose de mille détails, et qu’au final la « tonalité mineure » ne doit pas l’emporter sur « la tonalité majeure ». L’église doit se préoccuper d’un seul but : vivre en feu pour Jésus et se battre pour des âmes. Lorsque les Écritures déclarent : « c’est la dernière heure », alors elle l’est vraiment. Pour le message de l’Évangile, c’est toujours la dernière heure. Cette doctrine unique et spéciale des Écritures est appelée « l’imminence ».

Beaucoup s’assoient et se détendent en pensant qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson (Jean 4:35). Si vous voulez savoir comment un seul individu comme Paul a accompli autant de choses, alors lisez sa lettre ouverte aux Corinthiens. Il vivait comme si la fin de tout était proche, comme si le rideau final était toujours imminent. « Je vous assure, frères : le temps est limité ; que désormais ceux qui sont mariés vivent comme s’ils n’avaient pas de femme,ceux qui pleurent comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui se réjouissent comme s’ils ne se réjouissaient pas, ceux qui achètent comme s’ils ne possédaient rien.Bref, que tous ceux qui jouissent des biens de ce monde vivent comme s’ils n’en jouissaient pas. Car le présent ordre des choses va vers sa fin » (1 Corinthiens 7:29-31 – Semeur).

L’Évangile est éternel, mais nous n’avons pas l’éternité pour le prêcher. Pourtant il semblerait que nous ayons tout ce temps lorsque nous voyons les opérations tranquilles de l’Église sur le front de l’Évangile. Nous avons seulement la durée de notre existence ici sur terre pour atteindre ceux qui vivent autour de nous. Aujourd’hui, plus de six milliards de personnes vivent sur cette planète. Elles ne vivent pas dans un siècle futur qui aura besoin d’être évangélisé, mais sont bien présentes et vivantes maintenant sur la terre. C’est la dernière heure.

Luc 21:11 dit : « Il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines ; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel ». Alors, que ferons-nous tandis que l’heure avance vers la fin et que le chaos, la terreur, les famines et les fléaux augmentent sur la terre ? Nous pouvons nous occuper de la peur que les médias nous vendent, en nous concentrant intérieurement sur la préservation frénétique de nos vies et de nos intérêts, OU nous pouvons nous occuper de la Grande Commission, portant notre attention vers l’extérieur, oubliant nos vies et nos intérêts personnels pour le bien de l’Évangile, pour qu’il soit prêché partout sur la terre ! Nous pouvons choisir d’être paralysés par la peur, ou de nous occuper des affaires du Père, en faisant avancer fidèlement Son royaume de toutes les manières possibles.

En ce moment, vous pouvez ne pas vous voir dans une position qui vous permette de faire beaucoup pour le Seigneur. Mais c’est exactement ce que l’ennemi de votre âme veut vous faire croire ! Satan aimerait que l’église croie que l’annonce de l’Évangile et le ministère de Jésus sont mis en veilleuse aussi longtemps que le Coronavirus est à l’œuvre. Mais cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité ! Jésus a toujours deux pas en avance sur Satan, et même trois le dimanche ! En fait, l’avancement du royaume de Dieu accélère le rythme !

Aujourd’hui, nous sommes beaucoup plus connectés avec nos familles et nos proches grâce aux technologies modernes actuelles. Sans oublier que pour beaucoup d’entre nous, les agendas se sont allégés pendant cette période, et permettent d’avoir plus de temps pour la communication entre personnes et pour la réflexion sur ce qui compte le plus pour nous et pour le Seigneur : les gens. Les champs sont mûrs pour la moisson ! Je vous encourage à demander au Seigneur comment vous pouvez être actif dans la brigade pour l’Évangile aujourd’hui. Il y a peut-être une personne qui vit sous votre propre toit qui a besoin de connaitre l’amour de Jésus. Il y a peut-être un ami ou un proche avec qui vous aviez perdu le contact, en raison de vos horaires chargés – c’est maintenant le moment pour cet appel téléphonique ! Aujourd’hui est le jour du salut !

Il existe de nombreux ministères qui proclament l’Évangile au travers de la télévision et des réseaux sociaux ainsi que d’autres connexions en ligne, que vous pouvez soutenir financièrement. Nous, ici à CfaN, nous avons besoin de votre soutien ! Lorsque vous donnez, vous recevez la même récompense que le semeur parce que vous permettez la propagation de la semence, une propagation bien plus importante que sans votre soutien. Et enfin mais certainement pas le moins important, vous pouvez prier ! Quelle merveilleuse opportunité de pouvoir s’enfermer avec le Seigneur pendant une période de temps pour chercher Sa face ! Vous pouvez prier pour la moisson … « Priez donc le maitre de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson » (Matthieu 9:38). Je suis encouragé par le Saint-Esprit à cause de ceci : Rien d’important pour le ciel n’a jamais été mis en veilleuse. Que nous soyons trouvés fidèles, sans crainte et que l’Agneau reçoive la récompense de Ses souffrances.

Source : (Adaption de « Evangelism by Fire » (« L’évangélisation par le Feu ») pages 33 – 36 (de la version en anglais).

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter