Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle Jean 5,24

Faire un don au Journal Chrétien

« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. » Jean 5,24 Commentaires de la Bible Annotée interlinéaire.

 En vérité, en vérité ! ces mots marquent la solennité de l’affirmation et l’importance de la vérité énoncée. Jésus aborde le second point de son discours (verset 21, note). Il décrit, dans sa réalisation historique et progressive au sein de l’humanité, l’œuvre de jugement et de vivification que le Père lui a confiée (versets 24-27).

Jésus ressuscite les morts par sa parole, dont la puissance divine crée en eux, tout ensemble, la foi et la vie, une vie impérissable de l’âme, la vie éternelle que possède dès à présent le croyant (a et non pas aura) et qui se développera jusqu’à la perfection (Jean 8.51).

Il faut remarquer encore qu’écouter la parole de Jésus et croire en Dieu qui l’a envoyé est une seule et même chose, tellement le Sauveur est pénétré de la pensée que sa parole est la parole même de Dieu.

De la mort spirituelle à la vie éternelle (voir 1 Jean 3.14, où se trouve la même expression).

Le verbe est au parfait, indiquant un fait accompli et permanent. C’est la raison pour laquelle le croyant, qui est dès ici-bas en possession de la vie éternelle, ne vient point en jugement. Il a déjà été jugé par la Parole divine (Jean 12.48), au moment où elle a produit en lui la repentance, elle a opéré intérieurement le Jugement qui, au grand jour, atteindra l’incrédule (1 Corinthiens 4.5). Celui-ci, du reste, est dès à présent jugé par son incrédulité même (Jean 3.18 ; Jean 9.39).

Ce jugement moral n’est point en contradiction avec les passages de l’Écriture qui annoncent un jugement universel (Matthieu 25.31 et suivants ; Romains 14.10 ; 2 Corinthiens 5.10) ; car ce dernier ne peut être que le classement définitif de chacun, selon son état intérieur, l’un allant à la vie, l’autre à la mort, mais la vie ou la mort seront déjà le partage d’un chacun, et le jugement ne fera que les constater.

C’est ce qui est indiqué ici, par le temps même des verbes : ne vient point en jugement, est passé de la mort à la vie.

Extrait des commentaires de la Bible Annotée interlinéaire – Les commentaire de la Bible Annotée chapitre par chapitre.

N’hésitez pas à télécharger l’application gratuite Bible.audio dans votre téléphone.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter