Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Avec une fronde et une pierre, David fut plus fort que le Philistin 1 Samuel 17,50

Partager sur:

« Ainsi, avec une fronde et une pierre, David fut plus fort que le Philistin ; il le terrassa et lui ôta la vie, sans avoir d’épée à la main. » 1 Samuel 17,50

Il y a de ces actions dans la vie d’un individu que, posées au bon moment, au bon endroit et avec les bonnes méthodes, vont donner aux événements une tournure tout autre et changer à jamais la vie de la personne qui aura eu assez de courage et de confiance en Dieu pour accepter de poser le premier pas de foi. Gros plan sur l’acte de courage d’un jeune berger : David, tueur de géants!

D’emblée, la Bible nous présente le jeune berger, fils d’Isaï, dernier dans une famille de huit frères; il s’appelle David et est décrit comme beau de figure, roux, petit de taille, courageux, habile musicien et passionné pour son Dieu. Aujourd’hui, il est oint secrètement par le prophète Samuel pour devenir le futur roi d’Israël (1 Samuel 16, 1-13).

Cependant, alors que ce jeune berger venait d’être oint et mis à part par Dieu, David va se rendre sur le champ de bataille pour apporter quelques vivres à ses frères qui eux, étaient déjà des hommes de guerre au service du roi en place, le roi Saül. Alors, c’est à ce moment-là que le jeune berger va être informé de l’opprobre que le géant Goliath infligeait au peuple de Dieu depuis plusieurs jours. Ainsi, en s’appuyant sur ce Dieu qui lui avait jusqu’ici donné la victoire sur le lion et sur l’ours (1 Samuel 17,34-37), David, avec un caillou et une fronde, va terrasser le géant Goliath.

Par ailleurs, certains commentateurs disent qu’une pierre lancée par un homme qui savait manier la fronde pouvait atteindre les 150km/h. Et la bible nous spécifie dans Juges 20,14-16, que les Benjamites étaient la tribu la plus douée pour le maniement de la fronde. Or, Saül était de la tribu de Benjamin; Benjamite qui avait misé sur la solidité de son armure, de sa cuirasse et de son épée (1 Samuel 17,38-39).

En fin de compte, Dieu a décidé de donner la victoire à son peuple en passant par des moyens que l’homme ne pouvait appréhender dans pareils circonstances (1 Samuel 17,40-47) : David, jeune berger, beau de figure et l’air d’un gamin (1 Samuel 17,42), va infliger aux Philistins une défaite spectaculaire et couper par la suite la tête de leur héros national! Avec Dieu nous ferons des exploits (Psaumes 60,12)

N’hésitez pas à télécharger l’application gratuite Bible.audio dans votre téléphone

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter