Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Rugby: L’ancien international Christophe Dominici est mort à 48 ans

Partager sur:

PARIS (Reuters) – Christophe Dominici, ancien ailier du Stade Français et de l’équipe de France de rugby, est mort mardi à l’âge de 48 ans, ce qui a suscité une vive émotion dans le monde du sport français qui se souvient d’un joueur au style flamboyant.

Son corps a été retrouvé dans le parc de Saint-Cloud, près de Paris. Selon une source policière, l’ancien international a sauté d’une hauteur de 20 mètres, du toit de la caserne Sully, un bâtiment désaffecté qui appartenait à la Direction générale de l’armement (DGA).

« La famille du rugby a perdu brutalement aujourd’hui, une légende, un joueur emblématique », déclare la Fédération française de rugby (FFR) dans un communiqué, évoquant un joueur qui « aura marqué toute une génération de rugby ».

« Christophe Dominici était un immense joueur, un artiste, un funambule. Sa disparition brutale est un choc », a réagi pour sa part Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux Sports.

Christophe Dominici a inscrit 25 essais en 67 sélections en équipe de France.

L’un des plus fameux reste celui inscrit en demi-finale de la Coupe du monde en 1999 face à la Nouvelle-Zélande lorsque, après avoir récupéré le ballon sur un rebond favorable, il avait filé le long de la ligne de touche pour permettre aux Bleus de passer en tête et de réaliser l’exploit de vaincre les favoris de la compétition (43-31), qui les avaient écrasés 54-7 quelques mois plus tôt.

Lors de ce match resté dans les annales du rugby mondial, il avait aussi effacé à lui seul quasiment toute la défense des All Blacks en première mi-temps pour permettre à la France d’inscrire le premier essai par Christophe Lamaison.

Les All Blacks ont rendu hommage à l’ailier français sur leur compte officiel Twitter: « Petit par la taille mais un géant sur le terrain, Christophe Dominici, nous ne t’oublierons jamais. Repose en paix cher ami ».

Avec le XV de France, Christophe Dominici a remporté à quatre reprises le Tournoi des Cinq ou Six Nations, dont deux Grands Chelems en 1998 et 2004.

En club, il a débuté sa carrière au RC La Valette en 1991. Puis il rejoint Toulon en 1993 et enfin le Stade Français en 1997, où il connaîtra la consécration, avec cinq titres de champion de France, le premier dès 1998 sous les ordres de Bernard Laporte, l’actuel président de la FFR.

Le club parisien a fait part de son « immense tristesse » et de son « profond déchirement ».

« Durant les 11 années passées sous nos couleurs, Christophe aura, grâce à son incroyable talent et sa classe, grandement contribué à écrire la légende du club », déclare le Stade Français dans un communiqué. « Génie du rugby et compagnon hors pair, il laisse un grand vide dans notre grande famille. »

(Julien Prétot, avec la rédaction de Paris)

tagreuters.com2020binary_LYNXMPEGAN1F2-BASEIMAGE

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter