Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Entretien avec l’aumônier des sportifs chrétiens dont Olivier Giroud

Joel Thibault , aumônier officiel auprès des sportifs de haut niveau et pasteur des footballeurs chrétiens, est sur tous les fronts médiatiques actuellement. Le journal L’équipe lui a tiré le portrait en octobre dernier et en ce dimanche 1er décembre ce fut France 2 dans l’émission « ma foi, pourquoi pas ». Sans oublier sa collaboration avec Olivier Giroud comme co-rédacteur en chef du magazine Jésus ! disponible en kiosque depuis le 19 septembre dernier.

On connait les aumôniers des hôpitaux, des prisons ou des armées, mais aumônier du sport c’est quoi?

Un aumônier du sport, c’est quelqu’un qui apporte une assistance pastorale ou pratique et spirituelle dans le monde du sport. C’est quelqu’un qui met son temps à disposition au service et à l’écoute des sportifs quelques soient leurs croyances. Le plus souvent selon le modèle anglo-saxon, l’aumônier est accrédité par un club pour faire ce travail au service de tous : dirigeants, sportifs, administratifs … En France ce modèle est en train de prendre forme petit à petit. Il existe aussi une aumônerie du sport lors de grands évènements sportifs. C’est dans ce modèle que j’oeuvre le plus au niveau international où j’ai été accrédité entre autres aux mondiaux d’athlétisme en 2017 et 2018 et aussi aux Jeux à Rio en 2016. A coté de cela, j’interviens aussi comme aumônier itinérant auprès des établissements scolaires (collège et lycée privé) pour animer des conférences et ateliers sur le sport et la spiritualité chrétienne et sur la laïcité dans le sport.

Comment est née votre collaboration avec Olivier Giroud et le magazine Jésus ?

Dès 2016, j’étais en relation à distance avec Olivier Giroud par l’intermédiaire d’un ami chrétien. De fil en aiguille, nous nous sommes rencontrés et nous avons besoin beaucoup échangé sur la foi chrétienne. Olivier avait énormément de questions mais pas forcément de vis à vis. Du coup, j’étais disponible pour échanger avec lui et lui apporter un éclairage biblique. Tout ce travail se faisait dans la plus grande discrétion et en toute confidentialité. Un jour, Olivier a évoqué dans un média paroissiale qu’il côtoyait un aumônier et à partir de là, le média Famille chrétienne m’a interviewé sur mon rôle d’aumônier du sport mais je n’ai pas souhaité que l’interview tourne autour de ma relation avec Olivier car cela concerne plus du mentorat que de l’aumônerie pure ! Si vous lisez l’interview, vous verrez que je n’en parle pas directement.  Mais pour créer le buzz le titre de leur article fut « Joel Thibault, le pasteur d’Olivier Giroud ». Donc vous vous imaginez qu’après j’ai reçu énormément de sollicitation dont celle du magazine Jésus, à laquelle j’ai mis du temps à répondre.
Olivier Giroud et Joel Thibault dans le vestiaire du stade de France

Olivier Giroud et Joel Thibault dans le vestiaire du stade de France

Pourquoi avoir hésité?

 
Déjà parce que je suis là pour accompagner les joueurs dans leur vie spirituelle et je cherche aussi à les protéger de pression supplémentaire dont celle que l’église elle-même pourrait leur mettre! Malheureusement beaucoup de pasteurs ou d’églises, croient que le réveil de leur communauté ou de leur ville va se produire par la venue d’un champion comme Olivier. Dès fois, je me demande si nous ne sommes pas à la limite d’une nouvelle forme d’idolâtrie dans l’église!
Il faut aussi que le joueur soit préparé pour cela et qu’il puisse aussi être enraciné dans sa foi en Christ. Et au temps voulu, cela a été le cas avec Olivier et aussi parce qu’Olivier a eu très envie de participer à ce projet, même s’il s’est rendu compte après que c’était beaucoup de travail d’investissement dans la prière! Il y a un combat spirituel, ce n’est pas rien de s’exposer comme cela!

Que pouvez vous nous dire sur votre expérience comme co-rédacteur du magazine Jésus ?

 
Déjà c’est beaucoup de travail et je suis bien content de l’avoir enfin entre les mains car le rendu final est magnifique! Les photos sont très belles et l’agencement très agréable pour la lecture. C’est vraiment un mook, c’est plus qu’un simple magazine. Il y a une superbe équipe (Pierre, Gregory, Clotilde, Paul…) qui a bossé à nos cotés. Du coup j’en garde aussi des rencontres et des connexions divines. Sur le contenu, j’ai beaucoup travaillé sur la partie football et foi. Le défi du magazine Jésus est de présenter l’aspect culturel de Jésus chez certains et aussi un aspect spirituel, ce qui donne un magazine assez éclectique dans ses rubriques (mode, musique, littérature, sport…) et dans son contenu. C’est une sorte de magazine hybride chrétien. Personnellement, le reportage sur le curée de l’OM ce n’est pas mon univers, ni même ma manière de vivre ma foi, bien que je sois supporter de l’OM mais le reportage est très intéressant avec de belles photos et je me demande s’il ne faut pas le prendre au 3ème degré.
Pour moi, l’élément central et inédit de ce magazine c’est l’engagement d’Olivier en faveur des chrétiens persécutés lors du gala à Londres! Les lecteurs peuvent découvrir un « inside » de ce gala! D’ailleurs l’émission 7 à 8 sur TF1 (interview que nous avons organisé pour eux) a diffusé les photos prises dans l’église mais malheureusement ils n’ont pas eu la décence de nommer le magazine Jésus!

Mais finalement la télévision en a quand même parlé chez TPMP d’Hanouna sur C8….

 
Alors là ça relève du miraculeux! Quel beau clin d’oeil de Dieu, avec l’équipe du mag’ on ne s’y attendait pas du tout! C’était une belle promotion et c’était très respectueux. Merci à Cyril Hanouna ; il y a aussi le compte twitter de So Foot qui a fait plusieurs tweets sympathiques notamment celui après les 2 buts d’Oliver avec la France !
En tout cas, je vous recommande le magazine Jésus comme cadeau de Noël, il est disponible dans les kiosques, les supermarchés, les librairies et aussi sur le web. Olivier Giroud a beaucoup témoigné dans les médias comme le Figaro, Ouest France ou comme vous le rappeliez TF1, mais vous aussi avait été bien exposé, d’ailleurs le journaliste de l’Equipe vous verrait bien dans un talk show sur le sport, qu’en est il ? Oui le journaliste de l’Equipe a été assez élogieux envers moi. Je le remercie parce que cet article est aussi un beau cadeau de Dieu ! A ce jour il n’y a rien de prévu, j’ai déjà mon émission « forum passion » sur RCF à Rennes ;-). Même si participer à une émission comme les « GG du sport » sur la radio RMC me plairait bien car il y a du temps pour échanger sur les problématiques du monde du sport, ils abordent le sport d’un point de vue sociétale. Donc si ça permet aussi d’exposer la dimension holistique du sportif, pourquoi pas. Il y a eu France Inter qui m’a contacté pour participer à une émission plus socio-historique sur les rapports entre le sport et la spiritualité. Je n’ai pas eu de suite mais comme ils sont en grève, ils ont surement d’autre chose à gérer! Il y a aussi un journaliste de Canal plus pour le Canal Football Club qui m’a proposé un inside intimiste avec Olivier! Mais ce n’est pas ce qu’on veux forcément montrer !

Pourtant ce Dimanche 1er décembre , un reportage vous était consacré sur France 2 dans l’émission « ma foi pourquoi pas?« 

Le contexte est différent, là c’est ma vocation et mon témoignage qui les intéressaient, pas ma relation avec Olivier Giroud, ni de mettre Olivier en scène. Il faut être prudent à la manière dont ça peut être monter. Après l’idéal avec ce type de média c’est une interview en plateau comme Marcos Ceara (PSG) et Oscar Ewolo (Lorient) l’avaient fait au Canal Football Club il y a quelques années. Dans cette émission vous dites « si des sportifs viennent me voir pour que je fasse une prière pour relancer leur carrière, il risque d’etre déçu ». Pourquoi? Vous ne croyez pas en la puissance de la prière ?   Je crois dans la puissance de Dieu qui exauce la prière! Dieu ne répond pas à toutes nos prières. Comme nous l’explique l’apôtre Jacques, on ne reçoit pas car on demande mal et on demande mal car on désire les choses du monde! Donc oui je prie pour les sportifs et pour leur carrière mais ce que je veux dire c’est que leur carrière est éphémère et il faut poser des fondations sur des réalités éternelles : comme la vie éternelle avec Christ! Le problème des sportifs c’est qu’ils sont centrés sur eux et que l’Evangile c’est le renoncement à soi même, c’est soumettre sa vie au seul qui a le pouvoir de nous pardonner et de nous libérer du mal, le seul qui a le pouvoir de nous donner la force d’aimer et de servir les autres! Un chrétien qui pratique le sport de haut niveau doit apprendre à être un leader serviteur, à prendre soin des autres, à donner le meilleur de soi-même motivé par l’amour de Dieu pour l’amour des autres. Ce n’est pas s’amasser des richesses pour soi-même!

C’est pour cela aussi que dans le magazine Jésus vous adressez une critique envers l’Evangile de la prospérité ?

Oui contre ce faux Evangile! car je crois en la prospérité en tant que grâce de Dieu mais ce n’est pas ce qui me motive. Qu’un chrétien peut avoir des moments prospère comme des mauvais de disette. la Bible n’a pas de problème avec l’amour. Dieu a un problème avec ceux ceux qui l’amour de l’argent! Je ne crois pas que si je donne ma dîme, ou une offrande c’est pour que Dieu me donne une promotion, ma guérison ou tout autre chose. Ce n’est pas du troc avec Dieu. Je crois dans la saine prospérité! L’économie de Dieu est l’inverse de celle de Dieu, plus j’accumule plus je serais riche et finalement certains font banqueroute ou décèdent avant d’en profiter comme dans la parabole de Jésus dans l’Evangile selon Luc ! Avec Dieu, tout lui appartient déjà! Quand on donne, quand on sème, finalement dans sa grâce il permet qu’on reçoive aussi, mais c’est lui qui décide le pourcentage ! Ce n’est pas ce que disent ses « pasteurs escrocs : « donnez 10 vous recevrez 1000 ». Non c’est selon le bon vouloir de Dieu et selon la générosité de nos coeurs. Je crois en une saine prospérité qui est celle où si je fais bien mon travail avec excellence, si je cultive et prend soin selon l’ordre divin, ce travail va porter du fruit mais rien ne me garantit que je devienne millionnaire. Le but est que si je prospère je puisse aider d’autres dans le besoin et aider à la diffusion du message de l’Evangile. D’ailleurs entre parenthèse, pour l’anecdote, je fais un travail missionnaire donc je vis par la foi depuis bientôt 15 ans, certains sont tentés de croire que comme je côtoie quelques multi-millionnaires, je suis financé par eux, alors que pas du tout ! Je fais un travail désintéressé auprès des sportifs. Je me suis appliqué cette parole de l’apôtre Paul « d’offrir gratuitement l’Evangile [de Christ] que j’annonce » c’est pourquoi, de mon coté je ne leur demande rien. Après libre à eux de faire un don s’il le souhaite. Mais honnêtement, croyez moi ce ministère auprès des sportifs m’a plus couté que rapporté ! Si je peux faire ce travail à plein temps c’est parce que des chrétiens fidèles me soutiennent depuis 15 ans ! Du coup, je crois que l’Eglise et les chrétiens peuvent jouer un rôle en m’aidant dans ce ministère pionnier car tout ouvrier mérite son salaire!

Comment peut on vous aider dans votre ministère ?

Par la prière déjà! J’ai crée une association Holistic Sports pour former de futurs aumôniers du sport et des mentors auprès des sportifs de haut niveau! Nous souhaitons aussi développer des ressources notamment la production de 10 000 Nouveau testament avec les témoignages de sportifs. Les lecteurs peuvent trouver plus d’informations sur notre page de financement participatif https://www.helloasso.com/associations/holistic-sports/collectes/financement-projet-holistic Nous allons aussi organiser une mission 6 au 19 janvier avec le footballeur professionnel Aurélien Collin dans des collèges et lycéens en France. C’est un sujet de prière! Nous cherchons encore un établissement scolaire en région parisienne. Puis nous irons aussi au Magreb où nous allons ramener du matériel sportifs à des footballeurs migrants et organiser des conférences sur le sport et la spiritualité ! (Si les gens veulent nous donner du matériel sportif, contact@holisticsports.fr) D’un point de vue plus personnelle, j’ai été pré-sélectionné pour être aumônier officiel aux Jeux Olympiques à Tokyo 2020! C’est un sujet de prière car nous ne savons pas encore combien d’aumôniers seront finalement accrédités par le comité Olympique. Pour les jeux de Rio , je l’avais su un mois avant le départ! C’est le genre de mission où nous devons tout financer nous même! Si les personnes veulent me soutenir dans ce travail, elles peuvent m’écrire ici joel.thibault@esperance.life , c’est une association 1905 qui gère cela et les gens peuvent recevoir un reçu fiscal! Nous remercions Joël Thibault d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Propos recueillis par la rédaction

Soutenir le journal Chrétien

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter