Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

En Corée du Sud, une athlète de 22 ans se donne la mort !

La triathlète sud-coréenne Choi Suk-Hyeon a été retrouvée morte dans son dortoir en juin dernier. Et, selon toute vraisemblance, il s’agirait d’un suicide.

C’est la presse asiatique qui a révélé cette histoire tragique, à savoir la mort prématurée de cette athlète sud-coréenne qui n’avait que 22 ans. Son corps a été retrouvé dans sa salle d’entraînement à Busan, en juin dernier, et les premiers éléments révèlent qu’il s’agirait manifestement d’un suicide.

La jeune triathlète subissait depuis plusieurs années, de vives critiques de la part de ses coéquipiers et de ses entraîneurs, ainsi que des violences corporelles répétées. Elle avait d’ailleurs alerté les autorités du KSOC (comité olympique et sportif coréen, ndlr) en mettant en cause son propre entraîneur, mais celles-ci n’ont pas donné suite à la plainte de la jeune sportive déposée en mars dernier. Choi Suk-Hyeon était notamment critiquée pour son (sur)poids, et elle était l’objet de plusieurs railleries et moqueries au sein de son équipe. Une fois, ses encadreurs l’ont même forcée à ingurgiter du pain pour près de 150 euros (environ 200 000 wons), pour, disaient-ils, la « punir de ne pas suffisamment contrôler sa masse musculaire »…

La jeune sportive était pourtant une athlète prometteuse. En 2015 lors des championnats asiatiques de triathlon à Taipei, elle a terminé médaillée de bronze dans la catégorie junior. Certains lui prédisaient de côtoyer les sommets dans les années à venir, mais malheureusement le destin et le sort en ont décidé autrement.

Dans des enregistrements laissés par la jeune fille, on y apprend qu’elle souffrait le martyre. Certains audios révèlent que son entraîneur la ridiculisait régulièrement et que cela s’accompagnait parfois de violentes gifles. Choi Suk-Hyeon est même allée jusqu’à confier son mal-être à sa maman, en la suppliant de ne pas laisser impunies toutes les violences dont elle lui déclarait être victime. On a aussi retrouvé dans son journal intime des indices qui révèlent que ces souffrances se perpétraient depuis déjà de nombreuses années.

Quoi qu’il en soit, c’est tout le sport sud-coréen qui se retrouve ébranlé par cette histoire, et globalement le sport mondial en général. Entre les discriminations, le sexisme, le harcèlement sexuel et les violences physiques et psychologiques, l’affaire de cette jeune coréenne de 22 ans vient réveiller les vieux démons qui se dissimulent derrière la pratique sportive de très haut niveau.

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Soutenir le journal Chrétien

A travers le monde, vous êtes des milliers à lire le Journal Chrétien quotidiennement, pour y retrouver quelque chose d’unique: une actualité, une dépêche, un témoignage, une méditation, une étude biblique ou d’autres ressources bibliques gratuites. C’est pourquoi il est si important que ce média chrétien demeure un service quotidien, gratuit et sans publicité. Cependant, un journalisme de qualité a un coût. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au coeur de l’univers digital, votre soutien financier ponctuel ou régulier demeure indispensable. Je fais un don.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Laisser un commentaire

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter