Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Plus de 4.400 migrants morts en mer en tentant de gagner l’Espagne en 2021, selon un ONG

Plus de 4.400 migrants, dont au moins 205 enfants, sont morts en tentant de gagner l’Espagne en 2021, soit deux fois plus de victimes qu’en 2020, selon un recensement rendu public lundi par l’ONG Caminando Fronteras (En cheminant aux frontières).

Ce bilan, le plus élevé depuis le premier décompte effectué par l’association en 2018, est notamment imputable selon elle aux trajets de plus en plus dangereux, aux embarcations de plus en plus sommaires, ainsi qu’aux craintes croissantes de certains navires à venir en aide aux migrants en mer.

D’après Caminando Fronteras, plus de 90% des disparus ont péri dans 124 naufrages survenus lors de traversées vers les îles Canaries, selon un décompte arrêté au 20 décembre.

Depuis 2020, cet archipel espagnol situé dans l’océan Atlantique, au large du Maroc, est la destination privilégiée par les migrants tentant de gagner l’Espagne, avec des traversées plus dangereuses que via la Méditerranée, où les contrôles ont été renforcés.

Helena Maleno, fondatrice de l’ONG, a expliqué à Reuters que l’association se fondait sur les informations recueillies grâce aux lignes d’appel mises en place pour permettre aux migrants de contacter des secours ou auprès de membres de la famille de disparus à la recherche d’informations.

L’association s’intéresse au sort de chaque bateau et considère comme morts les disparus en mer depuis plus d’un mois, soit environ 95% des cas.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) des Nations unies fait de son côté état de 955 personnes mortes ou disparues l’an dernier en tentant de gagner les Canaries.

Ce bilan, arrêté au 22 décembre, est le plus lourd enregistré par cette instutition onusienne depuis 2014.

(Reportage Joan Faus à Barcelone, Emma Pinedo et Nathan Allen à Madrid, version française Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame)

Je fais un don
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter