Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Confinement : un Sabbat forcé qui fait du bien

En cette période de confinement, Dieu oblige le monde à observer le Sabbat, un bien pour toute la création. 

 « Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son œuvre qu’il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant. » (Genèse 2 : 1-3)

En cette période de confinement, Dieu oblige le monde à observer le Sabbat, un bien pour toute la création. Nos habitudes quotidiennes sont bouleversées, y compris notre service pour Dieu, puisque les églises sont fermées et il est impossible de se rencontrer. Mais ne peut-on pas servir Dieu autrement ? Nous pouvons prier pour nos enfants, nos proches et pour notre monde, méditer la Bible seuls ou en famille. Dans mes temps de méditation de la Parole de Dieu, je me suis intéressé à 2 aspects de notre existence ; « l’Être » et « le Faire ».
Pour ce qui est du « faire », nous sommes des experts. Notre agenda est plein et nous fait courir chaque jour ici et là. Plus de place pour la prière et encore moins pour méditer sa Parole et édifier notre « être » ; ce qui est pourtant fondamental si nous voulons connaître la volonté de Dieu et les priorités pour notre vie ; car ce qui libère la puissance de Dieu dans notre service (le Faire), c’est notre Être. D’où l’importance d’entretenir notre vie intérieure. L’homme, créé à l’image de Dieu (Genèse 1 : 26-28) a la capacité d’entrer en relation avec le Créateur. En réalité, Dieu nous a créés pour son plaisir plutôt que pour le servir.
Depuis la chute, l’homme cherche la vie par tous les moyens, à travers des clubs, des associations, des groupes, et même dans des ministères. Notre Seigneur Jésus va jusqu’à dire aux Pharisiens dans Jean 5 : 39 « Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. » La vie est en la personne révélée dans les Écritures. » Et cette personne c’est Jésus.
Toutes ces mesures de distanciation sociale révèlent que la vie ne se trouve pas dans nos contacts, ni dans nos associations, ni dans nos orgies, ni même chez notre conjoint, mais seulement en Jésus !
Après le confinement, la vie va reprendre son cours, cependant il nous appartient de nous arrêter et d’entrer dans le repos du Seigneur, en prenant du temps dans le confinement personnel pour prier et méditer la Parole. Dieu Lui-même s’est reposé le septième jour (Genèse 2 : 1-3) Et vous savez quoi ? Le 1er jour de la vie de l’homme fut le septième jour, le jour du repos.
Dieu nous aime pour qui nous sommes et non pour ce que nous faisons.
Nous sommes des « Êtres vivants » et non «des « Faire vivants ». Ne négligeons pas l’entretien de notre vie intérieure.
Nabine poadi

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter