Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Les Etats-Unis pourraient être les perdants de la guerre contre TikTok déclenchée par Trump

Partager sur:

Les Etats-Unis pourraient être les perdants de la guerre déclenchée par le président Donald Trump contre les applications populaires telles que TikTok et Wechat, a averti un expert.

Wei Shangjin, professeur en finances et économie à l’université de Columbia, a indiqué que la cessation forcée de Tiktok à une entreprise américaine à bas prix mettrait en danger de nombreuses entreprises américaines sur le marché chinois, selon un article publié jeudi par le réseau Project Syndicate.

Si la Chine imite le pari de M. Trump, elle forcera des entreprises multinationales américaines, qui, selon elle, constituent des menaces potentielles pour sa sécurité nationale, à céder leurs activités à des acquéreurs « très chinois », a noté M. Wei, qui a servi en tant qu’économiste en chef auprès de Banque asiatique de développement de 2014 à 2016.

« Même si le gouvernement chinois n’a rien fait de tel à ce jour, le risque est devenu maintenant plus élevé », a-t-il averti.

Le président américain Donald Trump a publié jeudi deux décrets interdisant d’ici 45 jours toute transaction américaine avec la société technologique chinoise ByteDance, propriétaire de l’application populaire de partage de vidéos TikTok, ainsi qu’avec WeChat, le système de messagerie et réseau social du géant technologique chinois Tencent.

Bien que les actions de M. Trump puissent apporter des gains à moyen terme pour les Etats-Unis, elles ont fait peser de graves menaces éventuelles sur les intérêts américains, sans compter les règles du commerce internationales et nationales, a indiqué M. Wei.

« Après tout, que va devenir la confiance des entreprises si les gouvernements partent du principe qu’ils peuvent extorquer les entreprises privées à volonté ? » s’est-il interrogé.

Trump est en train de faire précisément ce dont les Etats-Unis ont accusé la Chine depuis longtemps : de ne pas respecter la propriété privée, de présumer sans preuve de culpabilité, de saboter les droits légitimes des entreprises étrangères sans compensation, et de recourir à des règles aussi arbitraires qu’opaques pour leur interdire d’opérer dans le pays, a souligné M. Wei.

« Il est encore temps pour l’administration Trump de changer de voie et d’éviter de porter atteinte aux intérêts américains. Mais le temps file : tic toc », a-t-il conclu.

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter