Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Une réaction européenne cohérente pour faire face au coronavirus Covid-18

« Nous devons travailler ensemble pour être le plus efficace possible et mettre en place une réaction européenne cohérente face au COVID-19 », a déclaré jeudi à Bruxelles Stella Kyriakides, Commissaire européenne de la Santé et de la Sécurité alimentaire à l’issue d’un conseil extraordinaire des ministres de la Santé de l’UE.
Les ministres européens de la Santé se sont réunis ce jeudi sous le volet « Emploi, politique sociale, santé et consommateurs » (EPSCO), pour évaluer les mesures prises au niveau de chaque Etat membre, mais surtout pour apporter une réponse commune face à l’épidémie du nouveau coronavirus.
Il était question aussi d’analyser la capacité de réaction et de coordination des Etats membres de l’UE à répondre de manière efficace à l’imprévu.
Les ministres ont relevé le maintien du haut niveau de préparation de l’UE, qui confirme sa capacité de diagnostiquer et de détecter les nouveaux cas de virus. « Cet état permet la mise en place de mesures sanitaires », a déclaré le ministre croate de la Santé Vili Beros lors d’une conférence de presse.
Malgré la mise en place de mesures de surveillance, des méthodes de diagnostic modernes et d’équipement de protection individuelle, les ministres ont relevé une certaine inquiétude quand à l’approvisionnement future de la substance active pour les médicaments contre le virus.
Un appel a été lancé à la Commission européenne pour appuyer les Etats membres, avec des mécanismes financiers, pour assurer la disponibilité des médicaments et de dispositifs médicaux.
Mme Kyriakides a par ailleurs informé les ministres que la Commission européenne était prête à lancer un marché public conjoint avec les Etats membres pour acquérir plus d’équipements.
Les ministres ont évoqué la nécessité d’avoir une coopération poussée dans la recherche et le développement afin de développer une réponse médicale au nouveau coronavirus.
« Des mesures doivent être proportionnées, fondées sur la science et conformes aux recommandations de l’OMS et de l’OCDE », a insisté Mme Kyriakides.
Elle a appelé à une vigilance permanente, à une capacité mondiale à réagir, synonyme de poursuivre les efforts visant à contenir le virus et à limiter sa propagation. « Cela signifie aussi prêter main-forte à la Chine », a-t-elle souligné.
« L’OMS a été très clair, pour l’instant c’est inutile d’imposer des restrictions au voyage en Chine. Les Etats membres de l’UE s’y tiendront », a rassuré Mme Kyriakides.
Les ministres se sont félicité de la coopération avec le Chine. Et un comité d’experts a été créé le 11 février pour une coordination et un échanges d’informations à tous les niveaux avec la Chine, a dit M. Beros. « Voilà le support que nous apportons à la Chine qui essaye de contenir le virus », a-t-il ajouté.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter