Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Pfizer et BioNTech demandent l’agrément de l’UE pour leurs vaccins contre le Covid-19

Partager sur:

Les compagnies pharmaceutiques Pfizer et BioNTech, ainsi que leur concurrente Moderna, ont déposé des demandes d’agrément pour leurs vaccins contre le COVID-19, a déclaré mardi l’agence européenne des médicaments (AEM).

Ces compagnies ont demandé « une autorisation de mise sur le marché conditionnelle » pour leurs vaccins. Cette autorisation sera accordée par l’agence lorsque les données soumises auront été jugées suffisamment solides pour garantir la qualité, la sécurité et l’efficacité de ces médicaments.

Dans des communiqués séparés, l’AME a indiqué que la demande déposée par la compagnie américaine Pfizer et par sa partenaire allemande BioNTech serait évaluée lors d’une réunion de comité spécial organisée avant le 29 décembre, et que celle déposée par Moderna Biotech Spain, filiale espagnole de la compagnie de biotechnologies américaine Moderna, serait étudiée le 12 janvier de l’an prochain au plus tard.

Si l’AME formule une recommandation positive, la Commission européenne accélèrera pour le compte de l’Union européenne (UE) son processus de décision en vue d’accorder une autorisation de mise sur le marché conditionnelle valide dans tous les pays membres de l’UE et de l’Espace économique européen (EEE), dans les jours qui suivent, selon un porte-parole de la commission.

Alors que le monde entier lutte pour contenir la pandémie, des pays tels que la France, l’Allemagne, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis sont engagés dans une course contre la montre pour produire un vaccin.

Selon le site Internet de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on dénombrait à la date du 26 octobre quelque 213 candidats-vaccins contre le COVID-19 en cours de développement dans le monde entier, dont 49 à la phase d’essai clinique.

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter