Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’UE veut stopper les voyages aériens en provenance des pays d’Afrique australe

L’Union européenne (UE) souhaite activer le « frein d’urgence » pour arrêter les voyages aériens en provenance de la région d’Afrique australe afin de retarder la propagation en Europe d’un nouveau variant de la COVID-19, a indiqué vendredi la Commission européenne.

« La Commission européenne proposera, en étroite coordination avec les États membres, d’activer le frein d’urgence pour arrêter les voyages aériens en provenance de la région d’Afrique australe en raison du variant préoccupant B.1.1.529 », a tweeté la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

Le « frein d’urgence » de l’UE est un outil qui permet au bloc de suspendre temporairement les voyages si « la situation épidémiologique d’un pays ou d’une région tiers s’aggrave rapidement, en particulier si un variant (du virus) préoccupant ou intéressant a été détecté ».

Photo prise le 3 mars 2021 montrant une vue de l’aéroport Barajas de Madrid, en Espagne. (Xinhua/Meng Dingbo)

La détection de ce nouveau variant de la COVID-19 a déclenché une série de réunions de haut niveau pour discuter et décider des prochaines étapes.

Une réunion dans le cadre du dispositif intégré de l’UE pour une réaction au niveau politique dans les situations de crise (IPCR) était en cours vendredi pour discuter de la proposition de Mme von der Leyen, a indiqué la porte-parole en chef adjointe de la Commission, Dana Spinant.

Le groupe consultatif technique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur l’évolution du virus SARS-CoV-2 (TAG VE) s’est également réuni vendredi après-midi pour évaluer le nouveau variant du virus, tout comme le groupe d’experts sur les variants de l’Autorité européenne de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (HERA).

Le groupe consultatif COVID de Mme Von der Leyen devait se réunir plus tard dans la journée de vendredi.

La Commission européenne est également « en contact étroit avec Eurocontrol (l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne) et l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) », a dit Mme Spinant. L’AESA prépare une recommandation aux aéroports et aux compagnies aériennes sur les mesures à prendre.

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter