Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’OMS met en garde contre l’utilisation du remdesivir comme traitement contre le Covid-19

Partager sur:

Le médicament antiviral remdesivir ne devrait pas être utilisé comme traitement pour les patients atteints du COVID-19 quelque soit leur état de santé, car il n’existe aucune preuve de son efficacité, a averti vendredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Groupe d’élaboration des lignes directrices (GDG) de l’agence onusienne « a constaté un manque de preuves selon laquelle le remdesivir améliore l’état des patients telles que la réduction de la mortalité, le besoin d’un respirateur mécanique, le temps d’une amélioration clinique, entre autres ».

« Tous les effets bénéfiques du remdesivir, s’ils existent, semblent être modérés et la possibilité d’un préjudice important demeure », selon le GDG.

Cette recommandation publiée dans le British Medical Journal repose sur un passage en revue des données de quatre essais randomisés internationaux impliquant plus de 7.000 patients hospitalisés. Au terme de cette révision, le GDG a conclu que le remdesivir n’avait pas grand effet sur le taux de la mortalité ni d’autres indicateurs importants concernant les patients.

Cet antiviral est l’un des deux médicaments autorisés pour le traitement de patients atteints de COVID-19 à travers le monde. Son utilisation a été approuvée aux Etats-Unis, au sein de l’Union européenne ainsi que dans d’autres pays, après que des recherches initiales aient montré qu’il pouvait raccourcir la période de rétablissement chez certains patients.

Fabriqué par le laboratoire pharmaceutique américain Gilead, le remdesivir est extrêmement cher et doit être administré par la voie intraveineuse. Gilead a déclaré le mois dernier que son médicament avait dopé d’environ 900 millions de dollars son chiffre d’affaires au troisième trimestre.

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter