Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’OMS aide l’Afrique dans la lutte contre le Covid-19 et le virus Ebola

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mobilisé des ressources financières et une expertise technique pour relancer la guerre contre le virus Ebola et le COVID-19 en Afrique, alors que le système de santé publique du continent est menacé, a déclaré jeudi une responsable de l’OMS.

Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, a dit que le renforcement de la capacité du continent à répondre à ces deux maladies infectieuses est essentiel pour éviter une crise de santé publique prolongée qui pourrait entraîner des décès en masse.

« Notre action collective rapide est cruciale pour éviter une propagation incontrôlée d’Ebola dans le contexte de la pandémie de COVID-19 qui a déjà poussé les professionnels et les établissements de santé au bord du gouffre », a déclaré Mme Moeti dans un communiqué publié à Nairobi.

Une épidémie d’Ebola a été déclarée en Guinée et en République démocratique du Congo (RDC) alors que l’OMS et ses partenaires intensifient les mesures d’atténuation pour infléchir la propagation rapide de cette fièvre hémorragique hautement contagieuse.

Mme Moeti a dit que trois cas d’Ebola ont été détectés dans un village isolé de Guinée, tandis qu’en RDC, il y a quatre cas confirmés, dont deux décès liés à la maladie.

Les passagers font la queue pour un contrôle à leur arrivée à l’aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi, capitale du Kenya, le 17 juin 2019. (Xinhua/Allan Mutiso)


« Avec les experts et les fournitures d’urgence déjà sur le terrain, la réponse est bien partie », a déclaré Mme Moeti, ajoutant que les systèmes robustes qui ont été mis en place lors de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014 ont renforcé la réponse à l’épidémie actuelle.

Selon la responsable, 100 membres du personnel de l’OMS participeront à la réponse au virus Ebola en Guinée d’ici la fin février, tandis qu’en RDC, 20 experts sont déjà sur le terrain pour aider les autorités nationales et provinciales à répondre au virus.

Les vaccinations ciblant les groupes à haut risque dans l’épicentre du virus Ebola en RDC ont été lancées à la mi-février, et 70 personnes ont été inoculées contre la maladie, a indiqué Mme Moeti.

L’OMS a débloqué 136 millions de shillings (environ 1.250.000 dollars américains) pour renforcer la réponse au virus Ebola en Guinée et aider les pays voisins à mettre en place des mesures d’atténuation, a-t-elle précisé.

Selon Mme Moeti, le Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires des Nations Unies a débloqué 15 millions de dollars pour renforcer la lutte contre le virus Ebola en Guinée et en RDC, ainsi que la préparation des pays voisins.

Elle a dit que l’OMS et ses partenaires avaient investi massivement dans les infrastructures de prévention, de traitement et de recherche des contacts pour renforcer la lutte contre le virus Ebola et le COVID-19 dans la région de l’Afrique subsaharienne.

« La réponse au COVID-19 a bénéficié de la lutte contre Ebola. Les mesures de contrôle et de la prévention de l’infection fortement déployées lors de l’épidémie d’Ebola de 2014 ont été utiles dans la lutte contre le COVID-19 », a déclaré Mme Moeti.

Je fais un don
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter