Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le médecin décédé du coronavirus a « donné sa vie pour les autres » a déclaré Philippe Marini

Olivier Véran, ministre de la Santé, a annoncé ce matin au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, le décès du premier médecin hospitalier. Urgentiste à Compiègne et âgé de 68 ans, il n’avait pas pris sa retraite et s’était engagé volontairement pour soigner des malades Covid-19, ce qui a fait déclarer au maire LR de Compiègne, Philippe Marini au micro de BFMTV : « Il a donné sa vie pour les autres (…)

Testé positif au coronavirus, il était malade depuis trois semaines et avait été hospitalisé en réanimation au CHU de Lille. Selon France 3, son épouse, médecin généraliste, a également développé les symptômes du Covid-19 et n’a pu le suivre, restant confinée chez elle.

Son fils lui a rendu un émouvant hommage sur Facebook et a remercié les soignants de Lille « qui ont tout essayé. »

Il a terminé son message en écrivant :

« Paix à ton âme. Nous t’aimons très fort. Puisse la grâce de Dieu d’accompagner vers un chemin paisible et te pardonner de tes péchés. Psaume 23 : 4  » Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ta houlette et ton bâton me rassurent. »

Il revenait de vacances à Madagascar dont il était originaire et était en pleine forme.

Olivier Véran n’a pas souhaité donner l’identité de ce médecin pour respecter le secret médical et la volonté de la famille mais a déclaré « Je voudrais m’associer à la douleur et à la peine de la famille« .

Le maire LR de Compiègne, Philippe Marini, lui a rendu un hommage en déclarant « qu’il était venu volontairement venu pour soigner en connaissant les risques et a donné sa vie pour les autres. Il aurait pu rester chez lui« .

Cet engagement, ce dévouement pour les autres n’est pas sans me rappeler le sacrifice de Jésus à la croix pour que nous soyons sauvé. Par amour, il a tout donné, s’est dépouillé lui-même.

« Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. » Philippiens 2 v 6

Par amour, lorsqu’il était sur terre, il tendait sa vie aux plus démunis, aux lépreux, aux malades, aux prisonniers. Il était oint, non pour vivre pour lui-même mais pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres :

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur. » Luc 4 v 18

Les soignants, les médecins et tout le personnel médical se donnent eux-mêmes aujourd’hui pour les autres et nous ne pouvons que leur rendre un vibrant hommage. Prions pour qu’ils puissent travailler dans les meilleures conditions possibles avec le matériel adéquat.

L’exemple du Seigneur mais aussi de tout ceux qui se battent au côté des malades aujourd’hui interpelle sérieusement mon coeur : comment pouvons-nous, comme chrétiens, et à la suite de Jésus, manifester la compassion dans ce temps si difficile que traverse nos contemporains ? Que Dieu nous conduise à trouver des solutions pour tendre la main et être une lueur d’espoir dans ce temps troublé !

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter