Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Agence européenne des médicaments approuve une injection anti-COVID de rappel pour les adultes

Faire un don au Journal Chrétien

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé lundi l’injection d’une dose de rappel du vaccin anti-COVID de Pfizer/BioNTech pour toutes les personnes âgées de 18 ans et plus.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé lundi l’injection d’une dose de rappel du vaccin anti-COVID de Pfizer/BioNTech pour toutes les personnes âgées de 18 ans et plus.

L’agence des médicaments de l’Union européenne (UE), basée à Amsterdam, a déclaré dans un communiqué que les données relatives au vaccin de Pfizer/BioNTech montraient une élévation des niveaux d’anticorps lorsqu’un rappel était administré environ 6 mois après la deuxième dose chez les personnes âgées de 18 à 55 ans.

Elle a donc recommandé que des doses de rappel « soient envisagées au moins six mois après la deuxième dose chez les personnes âgées de 18 ans et plus ».

Dans le même temps, l’EMA a également recommandé une dose supplémentaire des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna pour les personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli.

L’EMA a indiqué avoir donné son feu vert après que des études ont montré qu’une dose supplémentaire améliorait la capacité des patients ayant subi une transplantation d’organes – et dont le système immunitaire est gravement affaibli – à produire des anticorps contre le virus qui cause la COVID-19.

Un travailleur médical administre une injection de rappel du vaccin contre la COVID-19 à un patient à l’hôpital Santo Spirito de Rome, en Italie, le 21 septembre 2021. (Alberto Lingria/Xinhua)

Une dose supplémentaire doit être administrée aux personnes gravement immunodéprimées au moins 28 jours après leur deuxième dose, a déclaré l’EMA.

« Bien qu’il n’y ait pas de preuve directe que la capacité à produire des anticorps chez ces patients offre une réelle protection contre la COVID-19, on estime qu’une dose supplémentaire renforcera la protection au moins chez certains patients », a affirmé l’agence, ajoutant qu’elle continuerait à examiner toute nouvelle donnée sur l’efficacité des injections de rappel.

« Le risque de maladies cardiaques inflammatoires ou d’autres effets secondaires rares après un rappel n’est pas connu avec exactitude, et fait l’objet d’une surveillance étroite », a également indiqué l’agence.

Les Etats membres prendront cependant leurs propres décisions concernant ces injections de rappel, a souligné l’EMA.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter