Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

La confiance et la coopération Chine-Allemagne vont davantage s’améliorer après l’épidémie

Le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré mardi que la confiance et la coopération entre la Chine et l’Allemagne s’amélioreraient davantage après l’épreuve de la pneumonie à nouveau coronavirus.

Il a émis ces remarques lors de sa rencontre à Berlin avec la chancelière allemande Angela Merkel en marge de la 56e Conférence de Munich sur la sécurité (CMS).

Au cours de leurs entretiens, Mme Merkel a souligné que la Chine avait pris des mesures fortes et déterminées de prévention et de contrôle, affirmant que la partie allemande appréciait les énormes efforts de la Chine et se tenait prête à apporter son soutien et à coopérer avec la Chine.

Elle s’est dite convaincue que la Chine gagnerait la bataille contre l’épidémie.

Sous la direction du président chinois Xi Jinping, le gouvernement et le peuple chinois combattent collectivement l’épidémie, a indiqué M. Wang, ajoutant que la baisse du nombre de cas confirmés et le nombre croissant de patients guéris suggéraient que la maladie était contrôlable et curable.

« Nous protégeons d’abord la santé du peuple chinois, tout en essayant d’empêcher l’épidémie de se propager à l’échelle mondiale, contribuant ainsi à la sécurité de la santé publique globale », a-t-il précisé, assurant que la partie chinoise avait pleine confiance et la capacité de remporter la lutte et de faire face à l’impact temporaire de l’épidémie afin d’atteindre ses objectifs de développement économique et social pour cette année ainsi que la construction d’une société modérément prospère à tous égards.

La partie allemande a adopté une attitude calme et rationnelle à l’égard de cette épidémie, a accordé de l’importance aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), et est restée attachée à des échanges normaux entre les deux pays, ce que la Chine a apprécié, a ajouté le chef de la diplomatie chinoise.

Mme Merkel a noté que cette année verrait une série de sujets majeurs à l’ordre du jour entre l’Allemagne et la Chine, ainsi qu’entre la Chine et l’Union européenne (UE), se disant disposée à rester en contact étroit avec les dirigeants chinois et à faire avancer activement la coopération Allemagne-Chine.

Commentant la construction de la 5G, elle a confié que la partie allemande aimerait se joindre à la Chine pour ouvrir leurs marchés respectifs, et n’exclura aucune entreprise en particulier, en disant espérer que l’UE et la Chine pourraient travailler ensemble pour accélérer les pourparlers sur un accord d’investissement bilatéral.

La chancelière allemande a ajouté que son pays attachait de l’importance au rôle clé de la Chine dans les grands problèmes internationaux et régionaux, et se tenait prêt à améliorer leur communication et leur coordination.

La Chine et l’Allemagne constituent d’importants pays et des partenaires stratégiques globaux, a estimé M. Wang, ajoutant qu’il était nécessaire d’intensifier la confiance politique mutuelle, d’améliorer la coordination stratégique et de relever conjointement les défis communs auxquels est confronté le monde d’aujourd’hui.

Il a déclaré espérer que la partie allemande pourrait offrir aux entreprises chinoises un environnement d’investissement ouvert, non discriminatoire et équitable, ajoutant que la partie chinoise était disposée à s’associer à l’Allemagne pour améliorer les relations sino-européennes, maintenir le multilatéralisme et les règles internationales, et construire une économie mondiale ouverte dans le but de prouver que la Chine et l’UE sont des partenaires de coopération, et non des concurrents.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter