Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Italie : 219 cas de coronavirus confirmés et cinq morts

Un total de 219 personnes ont été testées positives au nouveau coronavirus (COVID-19) en Italie jusqu’à présent, selon les dernières données officielles publiées lundi matin.
Un homme âgé de 88 ans est décédé dans la région de Lombardie (nord), faisant monter le bilan à cinq morts en Italie, a déclaré lors d’une conférence de presse télévisée Angelo Borrelli, chef du Département de la protection civile et commissaire extraordinaire pour l’urgence du coronavirus.
« Je peux confirmer deux foyers de coronavirus identifiés dans les régions de Lombardie et de Vénétie », a spécifié M. Borrelli.
Il a ajouté qu’il n’existait aucune preuve d’un lien éventuel entre les infections survenues en Lombardie et autour de Padoue, dans la région voisine de Vénétie, car « les autorités sanitaires régionales responsables ne nous ont donné aucune confirmation ».
L’Italie connaît une montée de l’épidémie depuis vendredi en Lombardie, qui s’est ensuite propagée dans le nord et le centre du pays.
Lundi matin, on dénombrait 167 cas de COVID-19 en Lombardie, 27 en Vénétie, 18 en Emilie-Romagne, 4 dans le Piémont et 3 dans la région centrale du Latium, selon M. Borrelli.
« Parmi eux, nous avons enregistré 99 personnes hospitalisées avec des symptômes, dont 23 sont en soins intensifs, et 91 personnes sont confinées chez elles sans symptômes et ne nécessitent pas de soins particuliers », a-t-il ajouté.
Plusieurs villes du nord de l’Italie sont toujours confinées ce lundi, après que le gouvernement a publié un décret imposant un isolement total aux communautés où « il y a au moins un cas positif ».
Les mesures gouvernementales comprennent également « une interdiction d’entrer ou de sortir des zones touchées, la suspension des événements et rencontres de tous types dans des lieux publics ou privés et la suspension des services et voyages pédagogiques », selon M. Borrelli.
Le décret appelle également à la fermeture des musées, entreprises, commerces et services publics et à la suspension ou l’accès limité aux services de transport pour les biens et les personnes dans les zones concernées.
Le ministère italien de la Santé a annoncé lundi sur Twitter qu’une équipe médicale du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies serait dépêchée en Italie pour soutenir les autorités locales et le personnel médical dans leurs efforts pour limiter la transmission du COVID-19.

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter