Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Covid-19: Macron envisage une campagne de vaccination « grand public » au printemps en France

Partager sur:

Une première campagne de vaccination contre le coronavirus sera conduite en France probablement fin décembre-début janvier sur les publics « les plus sensibles » avant une deuxième vague « plus large et grand public » qui s’ouvrira vraisemblablement au printemps, a annoncé mardi Emmanuel Macron.

La première phase pourra débuter dès homologation des candidats vaccins, soit « vraisemblablement entre fin décembre et début janvier », a précisé le chef de l’Etat, qui s’exprimait à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre belge Alexander de Croo.

« Et on aura vraisemblablement une deuxième vague de vaccination qui s’ouvrira quelque part entre avril et juin qui elle sera plus large et plus grand public et qui ira vers une stratégie de vaccination du plus grand nombre », a-t-il ajouté.

Le chef de l’Etat a réaffirmé que le vaccin ne serait pas obligatoire, mais les autorités espèrent susciter l’adhésion grâce à « une stratégie de conviction et de transparence », a-t-il dit.

La Haute autorité de santé (HAS) a préconisé lundi une campagne de vaccination en plusieurs phases successives https://www.has-sante.fr/jcms/p_3221237/fr/vaccins-covid-19-quelle-strategie-de-priorisation-a-l-initiation-de-la-campagne, avec une priorité pour les personnes les plus à risque de forme grave et les plus exposées au virus.

Cette stratégie vaccinale, précise la HAS, « priorise les personnes les plus à risque de forme grave et les plus exposées au virus, pour tenir compte d’une arrivée progressive de doses de vaccins au fil de l’année 2021 » avec l’objectif initial de « permettre la vaccination de l’ensemble des personnes à risque de forme grave de COVID-19 afin de réduire les hospitalisations et les décès et les personnes qui sont fortement exposées au virus ».

Les phases suivantes devraient ensuite permettre d’ouvrir largement la vaccination aux plus de 18 ans sans comorbidités. Elles « seront précisées au fur et à mesure de l’atteinte des objectifs des phases précédentes », recommande encore la HAS.

S’exprimant mardi devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre, Jean Castex, a confirmé que les résidents des Ehpad et certaines catégories des personnels de ces établissements seraient vaccinés en priorité.

« J’aurai l’occasion avec le ministre de la Santé (Olivier Véran) de détailler dès jeudi cette stratégie », a-t-il ajouté lors de la séance des questions d’actualité au gouvernement.

(Henri-Pierre André et Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter