Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

COVID-19: La France est « toujours au stade 2 », annonce Edouard Philippe

« Nous sommes toujours au stade 2 », a annoncé le Premier ministre français Edouard Philippe ce vendredi en début de soirée, lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion interministérielle.
« 613 cas sont confirmés ce vendredi en France, soit 190 de plus que le 5 mars. Parmi les 613 cas, 258 au moins ont été rattachés à un regroupement de cas et toutes les régions métropolitaines sont concernées », a indiqué le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. D’après le bilan communiqué dans l’après-midi de ce vendredi, la France compte désormais 9 décès liés au COVID-19.
Le Premier ministre français a détaillé la stratégie des autorités françaises : « Le virus est présent et circule dans le territoire mais il n’est pas présent sur tout le territoire. La stratégie du stade 2 consiste à ralentir la propagation du virus pour freiner l’épidémie…) dans de très nombreux départements nous arrivons à tracer et isoler les personnes contaminées…) mais dans certains foyers, le virus circule activement et rapidement aujourd’hui. »
La stratégie du gouvernement français est de ralentir au maximum le passage au stade 3. « Le temps que nous gagnons est utile parce que cela permet à notre système de santé de mieux se préparer à faire face, de passer l’épidémie de grippe qui, chaque année, sollicite lourdement le système sanitaire, et enfin, il est utile car il donne du temps aux chercheurs, » a expliqué Edouard Philippe.
Si le stade 3 n’est pas encore activé, les mesures du stade 2 vont être renforcées dans l’Oise et le Haut-Rhin où se trouvent les principaux foyers. A compter de lundi 9 mars au matin, les crèches, les maternelles, les collèges et les lycées seront fermés pour une durée de quinze jours. « Si nous prenons ces mesures, ce n’est pas parce que la situation est plus dangereuse…) mais parce que les enfants ont naturellement plus de mal à respecter les consignes pour freiner la progression du virus, » a indiqué Edouard Philippe.
Une autre mesure renforcée est de limiter tous les rassemblements « sauf ceux essentiels à la vie sociale et la vie démocratique », a précisé le Premier ministre, expliquant que les personnes « à santé fragile sont invitées à rester, dans la mesure du possible, à leur domicile ».
Les mesures du stade 3 seront déclenchées « lorsqu’elles seront nécessaires et pas avant », a rappelé Edouard Philippe, indiquant que le stade 3 « correspond à une situation de circulation du virus sur tout le territoire. Nous savons que c’est inexorable mais notre système de santé a les moyens d’y faire face ».
Les hôpitaux et les cliniques sont prêts à déclencher le « plan blanc » et « dans chaque département, il y a au moins un établissement de santé capable d’accueillir les personnes à tous les stades de contamination », a précisé le Premier ministre français, demandant de limiter « au minimum » les visites aux personnes âgées.
Edouard Philippe a aussi appelé à la responsabilité des citoyens quant à l’usage des masques: « Nous avons pris une décision de réquisition nationale de stocks de masques de protection…) je le redis ici, il s’agit d’une ressource rare et il faut donc respecter les règles de bon usage, actuellement, l’usage en population générale n’est pas utile et n’est pas recommandé. Les masques sont destinés aux professionnels de santé et aux malades dont le médecin leur en a prescrit ».

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter