Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Covid-19 : des experts s’opposent à l’imposition de restrictions de voyage à la Chine

Des experts internationaux se sont opposés à l’imposition de restrictions de voyage à la Chine lors de l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19), qualifiant de telles mesures d’infondées, inefficaces et contre l’humanité.

L’argument a été appuyé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des institutions de dizaines de pays, qui ont simultanément appelé à une coopération internationale pour soutenir la Chine et lutter contre l’épidémie.

APPELS A DES DECISIONS FONDEES SUR DES PREUVES

Dans un article publié la semaine dernière dans la revue médicale britannique The Lancet, des chercheurs indiquent que l’imposition d’interdictions de voyager en Chine est une violation flagrante du Règlement sanitaire international (RSI).

Le RSI régit la manière dont 196 pays et l’OMS s’attaquent collectivement à la propagation mondiale des maladies et évitent toute interférence inutile avec le trafic et le commerce internationaux, stipulant que les mesures prises par les pays pour lutter contre les risques pour la santé publique doivent être appuyées par la science, proportionnées aux risques impliqués et respecter les droits de l’Homme.

Citant l’article 43 du RSI, l’article de la revue The Lancet, rédigé par 16 universitaires et soutenu par des instituts de recherche au Canada, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Norvège, en Suisse et en Italie entre autres, fait savoir que les restrictions de voyage à l’encontre de la Chine sont sans fondement scientifique, inefficaces et, surtout, ne tiennent pas compte de la dignité, des droits de l’Homme et des libertés fondamentales des personnes.

L’OMS a déclaré qu’il n’y avait aucune raison pour que des mesures interfèrent inutilement avec les voyages et le commerce internationaux. Lors de la 146e session du Conseil exécutif de l’OMS tenue plus tôt dans le mois, le directeur général de l’agence onusienne, Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait appelé tous les pays à mettre en œuvre des décisions cohérentes et fondées sur des preuves.

Cet avis a également été répété par l’ancienne cheffe de l’OMS, Margaret Chan. « L’OMS a déclaré que tous les pays ne devraient pas imposer de restrictions des voyages ou du commerce à la Chine. Et c’est également l’esprit du RSI apprécié par l’OMS », a-t-elle dit.

LA COOPERATION PLUTOT QUE LES RESTRICTIONS

Alors que de nombreux pays ont imposé des restrictions de voyage à l’encontre de la Chine, des experts internationaux ont exprimé leur soutien à la Chine et souligné que la coopération mondiale plutôt que les restrictions était essentielle pour surmonter l’épidémie de COVID-19.

« De telles épidémies peuvent avoir lieu dans n’importe quelle partie du monde. Plutôt que de faire pression sur la Chine ou de suspendre les vols et d’imposer des interdictions de voyager, la communauté internationale devrait l’aider et coopérer avec elle en cette période de crise », a déclaré Sundarnath Bhattarai, président par intérim du China Study Center-Nepal.

Jennifer Nuzzo, professeur agrégé à l’Ecole de santé publique Johns Hopkins Bloomberg, a déclaré que les Etats-Unis devraient réexaminer leur approche face à la crise du virus, y compris les restrictions de voyage et la suspension de vols.

Ces mesures ne sont pas conformes à l’avis de l’OMS et probablement inefficaces pour empêcher le virus d’entrer dans le pays, au lieu de cela, elles auront un impact sur l’économie et le commerce, a déclaré Jennifer Nuzzo.

A la suite d’une réunion spéciale à Bruxelles jeudi, la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, a déclaré que l’UE n’envisageait pas d’interdire aux voyageurs chinois d’entrer dans l’espace Schengen pour le moment, et que les gens devraient avoir confiance dans les mesures prises par les Etats membres et la Chine en vue de contenir le virus.

En Afrique, le directeur des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), John Nkengasong, a déclaré que le CDC africain se coordonnait actuellement avec la Chine pour lutter contre l’épidémie du nouveau coronavirus et a mis en garde contre les peurs infondées.

« L’OMS a clairement indiqué qu’il ne devrait y avoir aucune restriction sur les vols à destination, à l’intérieur et au départ de la Chine, et nous adhérons à l’avis de l’OMS », a-t-il indiqué.

L’Organisation internationale de l’aviation civile a appelé à plusieurs reprises ses membres à suivre les recommandations en matière de voyage et de santé émises par l’OMS et à ne pas imposer de restrictions incompatibles avec le RSI.

D’autres organisations aéronautiques, dont l’Association internationale du transport aérien et l’Association des compagnies aériennes d’Asie-Pacifique, se sont également prononcées contre les restrictions de voyage qui perturbent le transport aérien international.

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter