Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Argentine : une malade du VIH guérit sans aucun traitement

Sans aucun traitement médical ni aucune greffe, une Argentine de la ville d’Esperanza, a été déclarée complètement guérie du VIH-Sida. C’est seulement le deuxième cas de guérison naturelle qui est documenté depuis l’apparition de la maladie en 1981…

D’après une étude de chercheurs Américains et Argentins, parue le 16 novembre 2021 dans la revue Annals of Internal Medecine, une femme serait complètement et définitivement rétablie du VIH-Sida, après avoir contracté la maladie en 2013 ! Selon les chercheurs, cette femme de nationalité argentine et surnommée « La patiente d’Esperanza » (du nom de la ville où elle réside, NDLR), serait la seconde personne seulement à avoir été déclarée naturellement guérie de cette maladie. En effet, la patiente qui préfère garder son anonymat, a été suivie par une équipe de scientifiques depuis son dépistage en 2013. Sans aucun traitement médicamenteux spécifique ni aucune greffe (ndlr : hormis des antirétroviraux durant sa période de grossesse entre septembre 2019 et mars 2020, pour éviter tout risque de transmission mère-enfant), cette patiente sera soumise à de nombreux tests de détection qui vont tous se révéler négatifs pour le VIH. Par ailleurs elle n’a jamais présenté de signes cliniques ou biologiques liés à l’infection du Sida, et elle donnera même naissance à un enfant complètement séronégatif…

Ce phénomène de guérison naturelle est rarissime, puisque c’est seulement le deuxième cas mondial documenté après celui de « La patiente de San Francisco », une certaine Loreen Willenberg qui était âgée de 67 ans, et qui était parvenue à contrôler le virus pendant une trentaine d’années sans consommer le moindre antirétroviral !
Cette étude soulève un vent d’espoir dans la recherche d’un médicament efficace contre le VIH-Sida. L’équipe de chercheurs cherche à comprendre la réaction immunitaire mise en œuvre chez ces patients exceptionnels, afin d’en déterminer le principe thérapeutique. Il en ressort que chez ces « contrôleurs d’élite », c’est-à-dire les patients qui réussissent à éliminer naturellement les virus sans intervention médicinale, les lymphocytes T CD8+ sont capables de détruire les lymphocytes CD4+ infectés avec une redoutable efficacité, et donc de contenir l’infection au VIH. Le résultat est tel que l’analyse de plus 1,2 milliards de cellules sanguines de la patiente argentine, ainsi que l’analyse de 500 millions de cellules de son tissu placentaire, n’ont pas permis de retrouver la moindre trace du virus dans son organisme, du moins sous une forme capable de se répliquer et donc de représenter une menace potentielle. Et même s’il est impossible de le démontrer formellement, on peut scientifiquement affirmer que cette dame a été complètement guérie de la maladie du sida.

Le Dr Xu Yu qui est un spécialiste de l’immunologie virale et qui exerce à l’institut Ragon de Boston, parle d’un « miracle du système immunitaire ». Il a expliqué au magazine Time que, bien que rares, les contrôleurs d’élite pourraient être beaucoup plus nombreux qu’on ne le pense. Sur la chaîne NBC News, la patiente d’Esperanza s’est aussi montrée sereine et pas vraiment impressionnée par sa situation : « J’ai une famille en bonne santé. Je n’ai pas à me soigner et je vis comme si de rien n’était. C’est déjà un privilège. »

À ce jour, le sida a progressivement mué pour devenir une maladie chronique, contraignant les malades à des prises médicamenteuses quotidiennes à perpétuité. La maladie est jusqu’à présent considérée comme inguérissable, même si les antirétroviraux permettent aux patients de mener une vie presque normale.
En 2020 on a dénombré 38 millions de personnes malades du VIH-Sida dans le monde, dont 1,5 millions de nouvelles infections. Selon l’ONUSIDA, seules 27,5 millions de personnes parmi ces malades avaient accès à un traitement suivi et régulier. 680 000 individus sont morts de cette maladie durant l’année 2020.

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

Cet article a été publié sur www.chretiens.info

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter