Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

40 décès inexpliqués pourraient réécrire l’histoire du Covid-19 en Californie

Le Centre américain de prévention et de contrôle des maladies doit prochainement se prononcer sur plus de 40 cas de décès inexpliqués en Californie. Toute découverte positive de la présence du coronavirus « pourrait réécrire de façon spectaculaire le récit du Covid-19 » dans le pays, a déclaré le Los Angeles Times.

Selon ce quotidien, ces mystérieux décès respiratoires, dont les premiers remontent à décembre dernier, sont scrutés afin de savoir « si le nouveau coronavirus rôdait en Californie des mois avant sa première détection« .

Le journal cite notamment le cas de Jeremiah DeLap, un homme de 39 ans mort le 7 janvier dans le comté d’Orange alors qu’il rendait visite à ses parents.

Sa mère, Maribeth Cortez, a expliqué qu’il avait été retrouvé mort dans son lit quelques heures après avoir dit qu’il avait du mal à respirer. A sa mort, selon elle, ses poumons étaient emplis de liquide et son corps était encore brûlant de fièvre.

Mme Cortez a dit que tous ceux connaissant son fils soupçonnaient un décès dû au COVID-19, mais qu’il n’y avait pas de réponse exacte à ce jour.

Le comté de Los Angeles et celui d’Orange ont signalé chacun neuf cas suspects, a indiqué le Los Angeles Times, ajoutant que le comté de Kern avait également identifié deux décès suspects liés au COVID-19, à savoir deux jeunes femmes dont l’une est morte le 21 décembre.

Selon le département des services de santé publique du comté de Kern, le premier cas confirmé d’infection au nouveau coronavirus remonte au 17 mars et le premier décès s’est produit le 27 mars.

Le 14 avril, dans un entretien au quotidien local The Bakersfield Californian, le Dr Grace Tidwell, directrice médicale associée du réseau de santé Omni Family Health, confiait que la courbe modérée des cas d’infection dans le comté pourrait signifier que la distanciation sociale fonctionnait ou que cela pourrait indiquer que le COVID-19 était là « bien plus tôt que nous le savions et que nous avons déjà acquis une certaine immunité« .

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter