Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un chef de gang se convertit dans sa cellule de prison

Une enfance malheureuse a conduit Roland dans les rues et les gangs dès son adolescence. Alors qu’il était en prison, une voix l’a interpellé. Il est tombé de son lit et ne voyait plus rien. Il a alors eu la conviction qu’il devait étudier la Parole de Dieu.

The 700 Club sur le site CBN News a récemment enregistré le témoignage vidéo de Roland dont voici l’histoire.

Alors qu’il n’avait que 8 ans, le jeune garçon a mis le feu à la maison de ses parents.

« Et j’ai trouvé un briquet, j’ai eu le briquet et j’ai commencé à allumer les vêtements dans le placard » a déclaré Roland. « Je suis descendu quelques pâtés de maisons plus loin, je me suis retourné et j’étais enthousiaste de voir la maison en flammes. »

Roland, aujourd’hui âgé de 55 ans, a rajouté :

« C’était par colère, je voulais qu’ils ressentent une sorte de douleur. »

Son père, accro aux héroïnes, le battait régulièrement. Les abus, associés à un quartier de Houston infesté par la drogue, ont empêché Roland de se projeter dans une vie heureuse.

« Je deviendrais fou » se souvint-il. « Mon père me disait que je n’aboutirais jamais à rien. Je ressentais tellement de haine à ce jeune âge. »

Le seul endroit où Roland se sentait en sécurité était lorsqu’il se rendait chez sa grand-mère chrétienne.

« Quand j’étais avec ma grand-mère, j’avais le sentiment d’être important. » poursuivit Roland, « j’avais l’impression d’être quelqu’un parce que j’étais traité comme tel. »

Sa grand-mère l’avait également emmené à l’église et l’avait même parfois oint d’huile. Mais les abus qu’il vivait à la maison éclipsaient son influence divine.

Dans les rues et seul à 14 ans, Roland passe une grande partie de sa vie à être amer et en colère.

« Voir comment était la vie à cette époque m’a endurci le cœur », a admis Roland. « Si je ne pouvais pas être heureux, je ne voulais pas que d’autres soient heureux non plus. »

Pendant près de 20 ans, son casier judiciaire va se charger de différents méfaits (vol, falsification, possession et vente de drogue…). Marié trois fois, il occupera les fonctions de responsable une organisation criminelle.

Alors même qu’il était totalement égaré, il continuait pourtant toujours à visiter sa grand-mère. Elle lui manifestait de l’amour et priait pour lui. Aussi, à son décès, Roland, ne trouvant plus personne vers qui se tourner, si sentit plus seul que jamais. Il était sans abri, sans emploi et sans espoir.

Désespéré, fatigué de vivre, se sentant inutile, il s’est coupé le poignet à la partie supérieure de son bras. Puis, en 2006, après une poursuite en voiture à grande vitesse, Roland sera à nouveau emprisonné.

En tant que prisonnier 0-1-1-6-0-7-8-9, Roland avait un surnom qui évoquait sa violence. Enrôlé dans un gang violent et latino-américain, son seul but était d’éliminer tous ceux qui n’étaient pas latino-américain comme lui.

C’est à la fin de sa peine de un an, allongé dans sa cellule, que Roland entendit une voix lui poser une question…

« Pourquoi persécutes-tu tes frères ? » demanda la voix.

En entendant cette voix, Roland tomba de son lit, déconcerté.

« Je ne pouvais pas voir. Ils m’ont examiné. Tout était correct avec mes yeux. Trois jours plus tard, ma vue est revenue. (Et) j’ai juste senti que je devais étudier la parole de Dieu. »

Roland a quitté le gang immédiatement. En réponse, quatre hommes lui ont tendu une embuscade, l’ont frappé et l’ont poignardé.

« Je pensais que j’allais mourir là-bas parce qu’ils venaient contre moi », dit Roland en repensant à cette agression.

Au milieu de l’attaque, Roland a encore entendu cette voix.

« Quand tu sortiras d’ici, je veux que tu aides les sans-abri, ceux qui ont faim, ceux qui ont une dépendance et ceux qui sortent de l’incarcération »

En entendant ce message, Roland su qu’il allait sortir de prison et que Dieu était réel. Il se tira de l’agression avec des blessures mineures. La semaine suivante, il a donné sa vie à Christ – et une transformation radicale a commencé.

« Je pourrais parler à un homme d’une autre race sans avoir la haine dans mon cœur. Être amis avec ceux contre lesquels j’avais été » sourit-il.

À sa libération en 2007, Roland continuerait à apprendre à placer les autres et Christ en premier dans sa vie. Aujourd’hui, il dirige un ministère axé sur l’aide aux personnes frappées par la pauvreté et celles qui étaient emprisonnées.

En 2019, il a été nommé « Homme de l’année » par Bastrop Texas.

Il est de retour dans la rue, mais avec une mission très différente.

« Aujourd’hui, je ne vole personne. Aujourd’hui, j’ai les mains en l’air », dit-il en levant les mains, « car je loue Dieu. Cette colère est partie. Je vaux quelque chose et je suis quelqu’un. Pour moi, un homme est celui qui suit le Seigneur et a Jésus dans son cœur. Je pense que ma grand-mère serait très heureuse. »

Découvrez notre site de ressources bibliques

Le  site www.bible.audio qui donne la possibilité à tous les chrétiens d’avoir accès à des ressources telles que la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l'atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, trois commentaires bibliques qui vous expliquent la Bible verset par verset, quatre  dictionnaires bibliques entièrement consultables en ligne, etc.
A lire aussi:

Chrétiens

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter