Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Proche de la mort, un athée se tourne vers Dieu pour implorer son pardon

Lorsque Jim, un homme qui ne se préoccupait pas de Dieu, était en train de mourir, il a crié : « Seigneur, pardonne-moi ! ». Transporté en urgence à l’hôpital, son cerveau était gravement touché. Sa femme a alors commencé, avec sa famille et des amis, à prier pour lui. Et Dieu a accompli un miracle.

« Toutes les choses que je croyais n’être qu’une vieille légende folle, c’est réel. C’est une dimension qui existe. Quelque chose qui dépasse de loin tout ce que j’aurais pu imaginer m’arrive », explique Jim.

Homme ambitieux et autodidacte, Jim a gagné le surnom de «Diamond Jim». Il s’est attaché à offrir une vie de luxe à sa famille.

Selon sa femme Lorraine, «Rien n’était trop grave face à un problème. Il pouvait le règler.  »

Jim dit : «Je pensais que c’était ma façon de lui montrer combien je l’aimais et que je prenais soin de notre famille, c’était en lui donnant tout ce que je pouvais.»

Mais Lorraine, chrétienne, a prié pour quelque chose de plus.

Elle a prié plus précisément :

«Seigneur, s’il te plaît, change son cœur. Amène-le à connaître Jésus-Christ et accomplit simplement un changement en lui. Qu’il n’agisse plus de cette manière matérialiste. »

Au fil des années, l’argent et le matérialisme avaient commencé à consumer Jim, alors qu’il s’éloignait de sa famille.

Jim partage : « Je me réveillais au milieu de la nuit et je me disais :  » Est-ce tout ce qu’il y a ? « 

À 61 ans, Jim a reçu un diagnostic de syndrome de Guillian-Barre, une maladie rare et incurable, entraînant des douleurs chroniques.

Comme l’explique Jim, c’était «une douleur ininterrompue et électrique dans chaque partie de mon corps, accompagnée d’une incapacité paralysante à bouger».

Au cours des cinq années suivantes, Jim s’est appuyé sur des médicaments sur ordonnance pour gérer la douleur.

Lorraine dit : «Il commençait à être une personne très en colère. La douleur le consumait. »

Jim dit :

«Jamais une seule fois, et cela témoigne d’une certaine arrogance, je ne suis rentré en moi-même ou je n’ai levé les yeux vers le ciel et dit : ‘Seigneur, si tu existes, aide-moi ici.’ Pas moi, pas Diamond Jim. »

En avril 2014, Lorraine a fait une prière désespérée pour le cœur de Jim.

Elle partage : « J’ai dit : ‘Mon Dieu, j’ai prié mais je n’ai vu aucun changement. Il suffirait peut-être de le briser pour le refaire.’ Mais fais attention à ce pour quoi tu pries. »

Plus tard dans le mois, après avoir pris plus de quatre fois la dose habituelle de médicaments, Jim est allé inspecter un champ qu’il avait l’intention de vendre. Il dit qu’en étant assis dans son camion, il a ressenti une sensation de brûlure croissante dans ses jambes.

Il dit :

«Et soudain, j’ai réalisé que je ne pouvais pas respirer. Et c’était comme si la cabine du camion se remplissait d’eau. Alors que j’étais sur le point de rendre mon dernier souffle, à l’intérieur de moi, de quelque part que je ne savais même pas exister … j’ai crié « Mon Dieu ! Pardonne-moi ! Pardonne-moi !‘ »

Quand Jim n’est pas rentré à la maison, Lorraine a appelé la police. Il a été retrouvé dans son camion, sans réponse, et transporté d’urgence à l’hôpital. Lorraine a rassemblé les amis et la famille pour prier.

Elle se souvient :

«Le médecin en chef est sorti et il a dit : « Votre mari a de graves lésions cérébrales. Il n’y a pas d’activité cérébrale. « Et il a dit, euh  » Nous l’avons mis sous respirateur artificiel parce que euh ses organes se sont tous arrêtés. « Il a dit : » Il n’y a aucun moyen de le ramener. « 

Lorraine continue : «Je m’excusais pour … avoir prié, ce que j’avais prié, mais je ne savais pas qu’on en arriverait là ».

Il y avait autre chose qu’elle ne savait pas. Depuis l’attaque, Jim vivait une réalité très différente.

Jim explique :

«Je regarde vers la droite et il y a cette vue incroyable de belles fleurs et de prairies. Et j’ai tourné mon regard vers la gauche et cette belle herbe verte est passée du vert au marron, au brûlé, au noir et est tombée dans une crevasse. J’ai vu la créature la plus hideuse que vous ne puissiez imaginer. Et je suis retombé dans une terreur abjecte. Le regard de haine dans ses yeux, pour moi et pour toute l’humanité. Mais à ce stade, je me suis tourné vers la lumière et j’ai levé les deux mains cette fois, et j’ai crié «Mon Dieu, aide-moi. Aide moi !' »

Ensuite, Jim dit que trois anges sont venus et l’ont emmené au paradis.

Il dit : «J’ai réalisé que je ne regardais personne d’autre que Jésus-Christ, le Fils de Dieu. Et Il m’a regardé avec ces yeux violets, et tout ce que j’ai entendu était : ‘James, qu’as-tu fait de la vie que mon Maître t’a donnée ?’ Je n’ai pas eu de réponse … Mais alors que je regardais dans Ses yeux et Il sourit moi. Il me sourit. Il me connaissait. J’ai vu un amour et un pardon si intenses pour moi, pour moi qui ne méritais rien. Et c’était le moment … j’étais à lui pour toujours. Quoi que j’allais devenir, j’étais à Lui. Je-je-je l’aimais et il m’a aimé. « 

Jim dit qu’il voulait rester, mais Jésus avait d’autres plans pour lui.

Jim dit que Jésus lui a dit :

« Retourne et dis à tes frères et sœurs les merveilles que nous t’avons montrées. Soudain, je me suis retrouvé dans une chambre d’hôpital froide sur un brancard, en train de crier à tue-tête. J’ai fait peur à certaines infirmières ! »

Lorraine se souvient : «Une infirmière est sortie et a dit : « Mme Woodford, pouvez-vous venir ici avec moi ?  » Et je me suis dit : ‘Il est parti.’ « 

Jim dit : « Et je suis tout simplement bouleversé de revoir Lorraine. J’ai dit : «L-Lorraine, j’ai-j’ai vu Jésus et Jésus a des chevaux.» »

Lorraine explique : «Plus je pouvais lui parler et savoir qu’il était sain d’esprit, plus je savais que Dieu l’avait rétabli.»

Lorraine a réalisé que Dieu avait également répondu à sa prière de «briser Jim pour le refaire».

Elle dit : «Il était concentré sur Jésus. Et il est devenu beaucoup plus doux. »

Et tandis que Jim a toujours les marqueurs du syndrome de Guillan-Barre, il n’a plus aucune douleur. Aujourd’hui, Jim est déterminé à parler à tout le monde du salut en Jésus-Christ.

Il dit : « Tu dois ouvrir la porte de ton cœur pour Le laisser entrer, et la porte de mon cœur est maintenant ouverte. »

Version originale : « Near Death Experience Puts Man Face-to-Face With God » par The700Club/CBN News Traduit de l’anglais par Isabelle Goepp

Copyright © CBN (Christian Broadcasting Network). Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par CBN. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter