Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nouveau: Vous pouvez désormais suivre le Journal Chrétien dans Google Actualités en cliquant ici.

L’Eglise en Corée du Nord est secrète mais vivante

Le témoignage rare de la rencontre inattendue de deux chrétiens vivant en Corée du Nord (toujours numéro 1 de l’Index Mondial de Persécution des chrétiens 2020) montre la réalité d’une Église secrète mais vivante.

« Oh doux Jésus, combien de temps devrai-je vivre comme ça ? »

Young-Sik n’avait aucune idée que quelqu’un avait entendu sa prière chuchotée rapporte Open Doors USA qui relate son témoignage. Le jeune homme savait qu’un mauvais mouvement pouvait révéler sa foi chrétienne. Une prière déplacée – même en travaillant dans les champs du petit village où il vivait – pourrait signifier une condamnation à perpétuité dans l’un des camps de prisonniers dont il avait entendu parler toute sa vie voire même la mort.

Mais quelqu’un avait entendu le jeune homme.

Byung-Chul, un homme plus âgé travaillant également dans le domaine, ne pouvait pas croire ce qu’il entendait. Ce jeune homme vient-il de prier Jésus ? Pourrait-il être un croyant secret ?

Plus tard, Byung-Chul partagera avec Young-Sik que son cœur avait immédiatement bondi de joie ce jour-là.

Lentement et tranquillement, Byung-Chul s’approcha de Young-Sik, s’assurant que personne n’était à proximité pour entendre. Arrivé à côté du jeune-homme, il saisit doucement le poignet de Young-Sik et dessina une croix dans la paume de sa main, espérant qu’il reconnaîtrait le symbole invisible. Mais Young-Sik ne comprenait pas.

«Foutez le camp», a-t-il dit au vieil homme. Byung-Chul décida d’attendre une autre occasion de se révéler comme un « frère ».

Le moment arriva plus tôt que prévu. Le lendemain, Young-sik retourna dans le même champ pour chercher de la nourriture. Byung-Chul le repéra à nouveau et s’est approché, fredonnant délibérément la mélodie d’un vieil hymne. Young-Sik se souvient très bien de cette journée.

«Au début, j’étais tellement terrifié !», dit-il.

«J’ai regardé autour du terrain pour m’assurer que personne n’était là. C’était un hymne que j’avais appris il y a des années. J’ai regardé le visage de Byung-Chul, et son visage était plein d’espoir. Je pourrais comprendre qu’il fredonnait la mélodie exprès, pour que j’obtienne son signe. »

Les deux chrétiens devaient faire très attention, s’assurer que personne n’était là. Avec prudence, chaque homme a chuchoté quelques détails de leurs origines.

«La joie que j’ai vécue était incroyable», dit Young-Sik. «Ce fut un moment spirituel pour nous. J’avais trouvé un compagnon spirituel dans cet endroit infernal. Maintenant, il y avait de l’espoir. »

Le vieil homme a invité son nouveau frère en Christ à la prochaine réunion de l’église souterraine dans le village éloigné – la première fois que Young-Sik avait adoré avec d’autres croyants depuis des années.

«Ce fut une expérience merveilleuse qui a prouvé à quel point Jésus est fidèle», dit-il. « Le soupir de dépression avait disparu maintenant, et des prières pleines d’espoir étaient sur mes lèvres. »

Young-Sik garde un souvenir vivant de la vie misérable avant sa rencontre avec Byung-Chul. Le gouvernement nord-coréen l’avait envoyé dans cette région reculée sans sa famille (sans raison apparente à sa connaissance). Il était seul, isolé.

Il se souvient de la façon dont les jours se sont enchainés à la recherche difficile qui pouvait prendre des heure pour trouver quelques graines à manger dans les champs. Ensuite, il y a eu la journée de travail ordinaire que tous les Nord-Coréens sont obligés de faire.

Les hivers ont été les pires. Le sol gelé et les températures glaciales de 20 degrés n’ont fait que renforcer sa solitude.

Parce que Byung-Chul avait le cœur de servir les autres et s’occupait de plusieurs familles du village, ses actions altruistes ne sont pas passés inaperçues, ce qui a fait naître des soupçons.

Pourquoi quelqu’un aiderait-il un autre sans demander quelque chose en retour ? En Corée du Nord, lorsqu’une personne change radicalement de style de vie, comme arrêter de fumer ou de boire, ou servir les autres sans condition, elle est immédiatement examinée et soupçonnée de devenir chrétienne. Plusieurs fois, la police locale a enquêté sur Byung-Chul, mais n’a jamais découvert sa foi.

Pendant des décennies, Byung-Chul a joué le rôle de chef spirituel pour beaucoup ; l’église souterraine de ce village reculé a grandi grâce à son travail d’évangélisation, explique Young-Sik. Il a servi le Seigneur en servant les autres dans ce lieu désolé. Même quand il a eu l’opportunité inattendue de partir, Byung-Chull est resté.

Alors que lui et Young-Sik continuaient de se rencontrer, les deux hommes ont grandi dans leur amour pour Dieu et pour les autres. Et comme l’apôtre Paul a formé le jeune Timothée, Byung-Chul a discipliné et formé Young-Sik à un jour prendre sa place de responsable spirituel du village.

Ce jour est venu récemment. Byung-Chul est décédé paisiblement. Avant sa mort, il a prié Dieu pour Young-Sik – un moment que le jeune homme n’oubliera jamais. Pour lui, c’est quand il s’est rendu compte que Dieu avait orchestré ses pas dès le premier jour pour apporter son évangile aux gens qui avaient besoin d’entendre parler de Jésus.

«Lorsqu’il m’a béni en tant que nouveau leader, ce fut un autre moment joyeux et spirituellement significatif», raconte Young-Sik. « Mais ce n’est pas seulement le rôle qui m’a été confié ; c’est aussi ma vocation. Je sais que je servirai le Seigneur jusqu’à ma mort dans ce village. C’est là que Dieu m’a placé, pas le gouvernement. Byung-Chul a toujours dit: «Si je vis ici, je vivrai ici. Si je meurs, je mourrai ici.»

Young-Sik repense au jour où il a rencontré Byung-Chul. Comment à partir de champs stériles, Dieu a utilisé une prière presque inaudible et deux hommes fidèles pour cultiver et multiplier une récolte qu’il n’aurait jamais pu imaginer. Une église secrète est née dans des circonstances contraires.

Comme l’a dit un membre de notre équipe de terrain Portes Ouvertes, «la vie chrétienne en Corée du Nord dépasse l’imagination de quiconque, mais nous prions tous pour que Dieu soit fidèle.»

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter