Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un tueur à gage péruvien se tourne vers Jésus après avoir entendu l’Evangile

Au nord du Pérou, un tueur à gage avait été engagé pour tuer un homme habitant à 80 mètres de sa propre maison. Un revolver de calibre 38 dans sa poche, il rentra dans l’église protestante du village pour repérer si l’homme à abattre s’y était réfugié. Mais Dieu avait un autre plan pour lui…

Par une matinée brumeuse, un dimanche matin, le tueur à gage pénétra dans un village de montagne du Nord du Pérou et se gara devant une église protestante pour commencer à chercher l’homme qu’il devait tuer, rapporte Christian Aid Mission qui rapporte ce témoignage.

Son revolver de calibre 38 dissimulé dans sa veste, il n’avait pas l’intention de s’en servir ce jour là, mais voulait simplement vérifier si l’homme qu’il avait suivi depuis un autre village s’y abritait.

Alors qu’il observait attentivement les têtes couvertes de bonnets de laine de chaque participant, il entendit le prédicateur lire la Bible à propos de quelqu’un qui demandait à Jésus quel était le plus grand commandement.

Cette question piqua sa curiosité, et le tireur pris place au dernier rang pour ne pas se faire remarquer.

Le prédicateur parlait en quechua, sa langue maternelle aussi le tireur put-il suivre ce que disait le pasteur à propos de ce que signifiait aimer Dieu et son prochain.

« Aimer le Seigneur de tout son cœur, de toute son âme et de tout son esprit est le plus grand commandement », entendit-il dire le prédicateur, mais c’est le deuxième commandement attira son attention : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

« Ce message a eu un impact profond sur l’âme du tireur, et il a commencé à réfléchir et a regretté son intention de tuer », a déclaré le directeur du ministère indigène. « Le lendemain, il a appelé notre missionnaire, car il était tourmenté et ne pouvait pas dormir en pensant au message de l’Evangile. »

Il a demandé au pasteur, qui avait fondé l’église, s’il pouvait le rencontrer mais sans en parler à personne. Lorsque le pasteur lui a demandé son nom, il n’a donné que son surnom. Le pasteur a accepté de le rencontrer.

« Ce tueur à gages est venu rencontrer notre ouvrier de l’évangile, qui partageait le plan de salut de notre Seigneur Jésus-Christ », a déclaré le directeur. « Ce jour-là, il a reçu Jésus-Christ comme son Seigneur et son Sauveur. Il a commencé à fréquenter notre congrégation locale et grandit dans la connaissance de sa nouvelle vie en Christ ».

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter