Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Chrétiens du Nigeria : Leah Sharibu tient tête à Boko Haram

La jeune chrétienne Leah Sharibu, 16 ans, persiste à refuser avec fermeté de se convertir à l’islam. Pour cette raison, les djihadistes du groupe terroriste Boko Haram la retiennent captive.
Leah Sharibu avait été kidnappée le 19 février 2018 dans son pensionnat à Dapchi, dans le nord-est du Nigéria (État fédéré de Yobe), avec 105 autres jeunes filles. Le gouvernement a obtenu la libération de toutes les autres filles qui ont survécu, excepté Leah. Ses ravisseurs ont annoncé vouloir garder Leah comme esclave durant toute sa vie parce qu’elle refuse de se convertir à l’islam.
Les proches de Leah Sharibu oscillent depuis un an entre de longs moments de tristesse et de rares instants d’espoir. À l’image de Nathan Sharibu, son père, qui s’accroche à une promesse des autorités de la ramener saine et sauve sous peu.

Leah Sharibu reste l’esclave des djihadistes, car elle refuse de se convertir à l’islam.

Leah est désormais le porte-drapeau des souffrances des chrétiens nigérians.

Depuis 2009, le groupe terroriste islamiste Boko Haram a déjà tué plus de trente-cinq mille personnes et en a expulsé plus de deux millions d’autres. Des chrétiens sont enlevés ou tués presque chaque jour. Mais la violence n’est pas à mettre au seul compte de Boko Haram, les combattants islamistes peuls ne sont pas en reste. Or les agresseurs sont rarement arrêtés et traduits en justice.
La Solidarité Chrétienne Internationale demande instamment au gouvernement du président Muhammadu Buhari de renforcer ses efforts pour libérer Leah Sharibu.

Voir aussi :

A lire aussi:

Leah Sharibu

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter