Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Covid-19/David Bussy : « Face à ce que nous vivons, l’Église doit reconsidérer son message et se tourner véritablement vers Jésus-Christ »

Face à la crise sanitaire causée par le covid-19, le pasteur David Bussy du Centre missionnaire La Borne/Yaoundé, une église missionnaire des Assemblées de Dieu de la RDC au Cameroun, lance un message d’encouragement à tous les chrétiens du monde, en particulier ceux du Cameroun.

Le monde est confronté à cette pandémie de covid-19 et l’Église n’en est pas épargnée, quelle lecture faites-vous de cette situation ?

Ma lecture est assez simple et je la ferai en trois points de vue, notamment sanitaire, économique et sociale.

Du point de vue sanitaire, c’est un vrai désastre pour notre génération. Nous sommes en train de vivre une catastrophe à travers le monde, d’autant plus qu’il s’agit d’une guerre contre un ennemi invisible. Et comme vous le savez malgré que l’on enregistre beaucoup des guérisons çà et là mais c’est assez étonnant car il n’y a véritablement pas de traitement qui a été découvert,  moins encore une prévention fiable.

David Bussy, pasteur du Centre Missionnaire La Borne/Yaoundé

Du point de vue, économique, les conséquences sont énormes. A travers les médias, nous suivons comment tous les pays sont ébranlés. Même les plus grandes économies du monde sont à la traine. Les pays travaillent durement pour remonter leurs économies. Les gouvernants sont partagés entre l’option de  relancer les économies et préparer la réponse à la situation sanitaire. La situation est vraiment incontrôlable.

Sur le plan social, cette pandémie est en train de changer les habitudes des gens. Effectivement, l’Eglise n’en est pas épargnée dans ce contexte où les rassemblements publiques sont interdits partiellement, comme au Cameroun. Mais aussi systématiquement interdit dans d’autres. Du point de vue financier,  les communautés ecclésiastiques sont touchées car elles vivent de contributions régulières, des dons, des dimes et des actions de grâce, etc. Et en ce moment où tout est arrêté, l’Église n’est vraiment pas épargnée.

Face aux effets et conséquences négatifs de cette pandémie, pouvons-vous encore affirmer que Dieu est-il bon et juste ?

La Bible présente Dieu comme étant bon. Il ne l’est pas seulement  lorsqu’il fait bon. Il est bon dans toutes les circonstances. Qu’il fasse soleil, qu’il vante ou qu’il neige, Dieu reste bon. Sa bonté ne se mesure pas aux circonstances que traversent les hommes. Dieu est jute et ne prend aucun plaisir à faire du mal aux humains. Mais ce que nous vivons actuellement c’est en quelque sorte une expression de la justice de Dieu mais aussi la conséquence de la rébellion de l’homme. Lui, qui a créé l’homme libre et responsable n’a pas voulu que ce dernier soit comme un robot. Mais dans l’exercice de sa liberté, l’homme a choisi délibérément de rejeter systématiquement Dieu et sa parole. Mais malgré tout cela, les bontés de Dieu continuent à se manifester dans la vie et même pendant ces moments difficiles que traverse le monde.

Comment vivez-vous personnellement cette période de crise sanitaire en tant qu’homme de Dieu ?

Pour moi c’est un moment de profonde réflexion et je pense que ça devrait l’être pour tous les hommes. Malgré qu’au Cameroun, nous n’avons pas connu de confinement total, chacun devrait prendre à profit ces moments pour approfondir sa réflexion, son analyse sur la vie et sur ce que Dieu veut faire. Dans tous les cas, par la grâce de Dieu, nous conjuguerons cette crise au passé bientôt mais déjà, en tant qu’homme de Dieu, je profite de ce temps pour réfléchir sur ce que Dieu veut faire avec moi, avec ma famille et avec la congrégation que je dirige ainsi qu’avec l’humanité.

S’il vous était demandé de dire un mot de fin à l’Église du Seigneur, ça sera lequel ?

Mon dernier mot est celui d’encouragement car en tant qu’Église, nous sommes bien placés pour connaitre la volonté de Dieu. Nous devons savoir que ce que nous vivons actuellement n’est que l’accomplissement des prophéties bibliques. Nous nous dirigeons vers l’accomplissement de toutes choses. Nous ne devons pas avoir peur car nous ne sommes que des pèlerins sur cette terre qui n’est pas notre destination finale. Mais, au-delà, nous avons une espérance qui ne trompe pas. Les chrétiens ne doivent pas perdre courage et face à ce que nous vivons actuellement, l’Église doit reconsidérer son message et se tourner vers Jésus-Christ.

 

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter