Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Le Conseil des Églises du Moyen-Orient appelle à prier pour la Syrie

Suite au meurtre d’un responsable d’église et de son père dans le nord-est de la Syrie le 11 novembre dernier, le Conseil des Églises du Moyen-Orient appelle à prier pour ce pays.

Le Conseil des Églises du Moyen-Orient (CEMO) auquel qui regroupe les églises de différentes confessions chrétiennes (orthodoxes orientales, orthodoxes, catholiques, anglicanes, protestantes et évangéliques) a appelé à prier pour la Syrie après le meurtre du prêtre Hovsep Bedoyan et de son père lundi dernier.

Le 11 novembre dernier, en effet, le père Hovsep Bedoyan, prêtre de l’église catholique arménienne Mar Yousef de Qamishli, ainsi que son père, Abraham Bedoyan, ont été assassinés par des hommes armés à Deir ez-Zour a rapporté Midle East Concern.

Ils étaient dans une voiture avec deux autres personnes, dont le diacre Fadi Sano lorsqu’ils ont été attaqués.

C’est peu de temps avant leur arrivée à l’Eglise arménienne catholique de Deir ez-Zour où le père Hovsep effectuait des visites pastorales régulières et supervisait les travaux de reconstruction de l’église que l’attaque s’est produite.

Cet attentat, ainsi que ceux perpétrés le même jour à Qamishli, dans certains près de l’église chaldéenne, tuant au moins six civils, ont été revendiqués par l’Etat islamique.

Le Conseil des églises du Moyen-Orient, tout en adhérant à la condamnation généralisée de ces atrocités, a exhorté l’Eglise dans le monde à prier pour les personnes directement touchées.

Elle a parallèlement appelé les églises à investir dans des initiatives de paix et de réconciliation, et de « s’inspirer du témoignage du père Bedoyan pour renforcer la présence comme un signe d’espoir et d’amour dans le Proche-Orient blessé « .

De nombreuses communautés chrétiennes, syriaque, assyrienne et arménienne, peuplent le nord-est de la Syrie, principale région kurde de Syrie. Bien que la campagne militaire lancée par la Turquie dans cette région ne vise pas spécifiquement les chrétiens, les communautés chrétiennes sont profondément touchées.

Les meurtres perpétrés à Deir ez-Zour démontrent d’ailleurs la vulnérabilité des chrétiens face aux groupes extrémistes.

Certaines voix se sont levées pour exprimer craindre que les plans de rapatriement des réfugiés turcs constituent un programme intentionnel d’ingénierie démographique dans la région, destiné à renforcer la présence des sunnites arabes au détriment des Kurdes et d’autres communautés telles que les chrétiens.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter