Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Dieu fait souffler un vent de réveil sur l’Eglise de Syrie

Alors que de nombreuses voix s’étaient élevées pour déclarer que l’Eglise en Syrie était presque morte lorsque l’Etat islamique menaçait l’existence des chrétiens de cette région du monde, Dieu fait souffler un vent de renouveau et de réveil. Récemment, 16 hommes et femmes ont été baptisés, acceptant le prix pour suivre Jésus.

L’Eglise de Syrie renaît de ses cendres

Il y a trois ans, l’église en Syrie était presque morte, et certains disaient qu’elle ne reviendrait jamais rapporte Open Doors USA. La violente guerre civile et l’invasion des militants de l’Etat islamique dans ce pays de 20 millions d’habitants menaçaient l’existence même du christianisme.

Depuis, pourtant, selon les partenaires de terrain d’Open Doors, l’histoire est en train de changer et Dieu ressuscite l’église en Syrie, répondant aux prières et aux larmes de son peuple à travers le monde et démontrant sa compassion et son pouvoir de la relever et de la restaurer.

Paradoxalement, c’est pendant la guerre que les églises se sont développées et que de nombreux musulmans ont rencontré Christ ici dans ce pays du Moyen-Orient.

Afin d’aider et soutenir la foi des nouveaux musulmans convertis au christianisme de Syrie, Open Doors organise régulièrement des rencontres pour les églises. Récemment, au cours d’une récente retraite dans les montagnes du Liban, 16 hommes et femmes ont été baptisés dans une piscine. Ceci est l’image la plus percutante de la transformation et de la résolution nécessaire pour suivre Jésus dans le onzième pays le plus dangereux pour devenir chrétien.

«Gloire à Jésus !» a crié une chrétienne née de nouveau en levant les bras au ciel.

Des dizaines de personnes se sont rassemblées autour de la piscine, applaudissant et criant de joie avec elle. Elle est la première nouvelle croyante baptisée un dimanche matin ensoleillé au Liban ; 15 autres attendaient patiemment derrière elle, dans l’attente d’être à leur tour baptisés.

Vers le début d’un réveil en Syrie

Le pasteur syrien David voit le début d’un réveil chez les druzes et les kurdes en Syrie.
Seize baptêmes en une seule matinée au Moyen-Orient constituent un moment privilégié pour cette jeune église syrienne de membres issus de la religion druze du Moyen-Orient (une minorité religieuse du Moyen-Orient mêlant des croyances issues du judaïsme, du christianisme et de l’islam).

«Bien sûr, Dieu travaille partout et parmi tous les peuples, mais je vois le début d’un réveil parmi les druzes et les kurdes en Syrie», à déclaré David * le pasteur de l’église.

La renaissance en Syrie ne ressemble à aucune autre dans le monde, car ici, ce sont à la fois de nouveaux convertis, des nouveaux dirigeants et de nouvelles églises qui voient le jour.

«Dans ma ville, nous avons maintenant quatre églises composées principalement de nouveaux croyants», déclare le pasteur David. Sa congrégation de 60 est la plus petite église des quatre. En outre, ailleurs en Syrie, d’anciens Druzes et d’anciens musulmans se tournent vers le Christ en nombre considérable.

Une décision coûteuse en Syrie

Célébrant une nouvelle vie en Christ, chaque nouveau croyant ressort de l’eau au son des applaudissements et d’une étreinte chaleureuse lorsqu’il sort de la piscine.

Avec les 16 baptêmes terminés, le groupe éclate en chant d’adoration:

« Moi j’ai décidé, de suivre Jésus-Christ, moi j’ai décidé, de suivre Jésus, moi j’ai décidé, de suivre Jésus-Christ, sans reculer, sans reculer. »

La chanson est familière aux chrétiens du monde entier. Mais en Syrie, les mots prennent un nouveau sens. Dans ce pays du Moyen-Orient, leur décision de suivre Jésus a un coût énorme. Si ou quand leur conversion est découverte, ces nouveaux croyants pourraient perdre leur famille, leurs amis, leur travail, voire leur vie.

“Le monde derrière moi, la croix devant moi, le monde derrière moi, la croix devant moi, le monde derrière moi, la croix devant moi, sans reculer, sans reculer »

Les croyants en Syrie savent que devenir chrétien signifie laisser derrière eux leur ancienne vie, leur ancien monde et leur ancienne religion. Et devant eux se trouve une croix, symbole de la persécution.

Premiers pas pour les nouveaux croyants en Syrie

Comme tous les croyants nouvellement baptisés, le baptême pour ces convertis en Syrie n’est que le début. Ils auront besoin du soutien du Corps du Christ, à la fois local et mondial. Le pasteur David pense que la guerre a été un catalyseur de transformation.

«Des centaines de personnes ont été sauvées pendant la guerre. auparavant, il n’y avait que des croyants cachés et secrets. Dieu a travaillé à sa manière spéciale pendant cette guerre. « 

Récemment, l’église du pasteur David a ouvert un centre d’espoir dans leur communauté.

 

Voir aussi :

3 réponses à “Dieu fait souffler un vent de réveil sur l’Eglise de Syrie”

  1. Sylvie dit :

    WoW Merci Seigneur tu répond à nos prières!!!
    Tu es grand Seigneur et Fidèle Gloire à Jésus au Saint -Esprit et à notre Dieu . Seigneur Jésus couvre chacun de mes sœurs et frères en Jésus par ton sang et de ton huile sainte dans Puissant Nom de Jésus

  2. Samuel Jason dit :

    How Great is our God Dieu est grand il n’y a que lui pour faire ça ??

  3. Sylvie RG dit :

    MERCI Dieu pur ces bonnes nouveles ! Ces gens ont vécu la terreur …

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter