Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

L’ONU demande à la Chine de libérer le pasteur John Cao

Un groupe de travail de l’ONU a demandé à la Chine de libérer le pasteur américain John Cao. Dans un document publié récemment, le Groupe de travail sur la détention arbitraire a indiqué avoir soulevé, plus en avril de cette année, la question de l’arrestation de John Cao au gouvernement chinois.

Le Groupe de travail sur la détention arbitraire (United Nations Working Group on Arbitrary Detention (WGAD), un organisme mandaté par l’ONU, a interpellé plus tôt cette année, le gouvernement chinois sur la question de l’arrestation de John Cao.

Après la réponse du gouvernement chinois en mai 2019 contestant l’affirmation de cet organisme selon laquelle la détention de John Cao était arbitraire et violait les droits de l’homme, le groupe de travail a publié récemment une nouvelle déclaration demandant au gouvernement chinois de libérer le pasteur John Cao.

Cao Sanqiang (John Cao), qui est né le 3 mai 1959, est un ressortissant chinois titulaire d’un passeport chinois qui est également titulaire d’une carte de résident permanent des États-Unis d’Amérique depuis 1990, où il réside habituellement.

Le pasteur Cao officiait parallèlement comme pasteur dans une congrégation sino-américaine en Caroline du Nord et dans les églises de maison en Chine, partageant son temps entre ces deux pays (son épouse étant américaine).

En plus d’avoir exercé comme pasteur aux Etats-Unie, John Cao a également créé des écoles bibliques en Chine centrale et méridionale avant de se concentrer, depuis 2013, sur un travail humanitaire (constructions de 16 écoles avec des fonds provenant d’églises en Chine notamment) dans l’Etat de Wa, au Myanmar voisin.

C’est dans ce cadre qu’il prenait régulièrement le ferrie pour traverser la frontière sans avoir jamais été inquiété par les autorités jusqu’au 5 mars 2017, date à laquelle il a été arrêté lui seul, avec Jing Ruxia, un autre enseignant chrétien (sur 12 personnes) puis inculpé pour franchissement illégal de la frontière.

Arrêté officiellement le 28 mars 2017, il a été ultérieurement accusé du motif plus grave d' »organisation du franchissement illégal de la frontière », une accusation utilisée contre les trafiquants d’êtres humains présumés. Ce n’est qu’un an plus tard, soit en février 2018 que s’est tenu son procès. Il a été condamné le 22 mars 2018 à 7 ans de prison.

Emprisonné dans le centre de détention de Menglian depuis près de deux ans, les conditions sont extrêmement difficiles. Outre un espace de vie très exigu partagé avec 12 autres prisonniers, il ne peut pas voir le soleil, a une nourriture très appauvrie sans fruit ni légumes, et ne bénéficie d’aucun accès au traitement médical et n’a pas de droit de visite. Réveillé toutes les 40 minutes la nuit, il ne parvient pas à dormir. Ces conditions de détention déplorables ont amené des effets négatifs sur sa santé.

John Cao a en effet perdu 22 kg, et souffre de maux de tête et d’inflammation. Il est pas bien ni physiquement, ni émotionnellement.

Face à tous les éléments observés, la WGAD a estimé que la privation de liberté de John Cao est arbitraire et viole la Déclaration universelle des droits de l’homme. Le groupe de travail a demandé au gouvernement chinois de prendre les mesures nécessaires pour remédier sans délai à la situation de M.Cao. Compte tenu des circonstances, la solution appropriée est de libérer John Cao, a déclaré cet organisme.

Selon le WGAD, l’arrestation de Cao était due à sa foi chrétienne. Au moment de l’arrestation de M. Cao, en effet, une douzaine de personnes avaient traversé la frontière en même temps que lui. Seuls les deux chrétiens ont été arrêtés et poursuivis pénalement.

The Voice of The martyrs a diffusé une pétition pour demander de libérer John Cao. La voir ici

Voir aussi :

A lire aussi:

Chrétiens

John Cao

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter